CosmeticOBS - L'Observatoire des Cosmétiques
16 mars 2016Publications scientifiques

Une évaluation danoise des allergènes des parfums pro Ajouter à mon portfolio
fonctionnalité réservé aux abonnés pro
voir nos formules d'abonnement

© L'Observatoire des Cosmétiques

Le projet "Évaluation de certaines substances de parfumerie allergisantes" a été initié par l'Agence danoise de protection environnementale à la suite du programme LOUS (Liste des substances indésirables). L'objectif de cette étude était d'évaluer certaines substances de parfumerie du point de vue des critères de classification en tant que sensibilisants forts (Catégorie 1A) par le règlement CLP.

Temps de lecture : ~ 4 minutes

Cet article n'est disponible que pour les abonnés PRO

Comme le rappelle le rapport de l'Agence danoise de protection environnementale, les parfums sont largement utilisés dans de nombreux types de produits de consommation. De ce fait, le grand public peut être exposé aux parfums par de nombreuses sources différentes et cette exposition peut ainsi être importante en dépit du fait que les parfums sont utilisés le plus souvent en relativement faibles concentrations dans chaque produit.

Il a été montré que les parfums peuvent avoir un potentiel indésirable pour la santé humaine. La sensibilisation cutanée (allergie de contact) est identifiée comme critique pour nombre d'entre eux. Beaucoup de substances de parfumeries sont déjà classées sensibilisants cutanés de catégorie 1 par le règlement CLP. Les critères pour la classification CLP des sensibilisants cutanés ont été révisés en 2011 et il est maintenant possible de les sous-catégoriser en 1A (sensibilisants forts) ou 1B (autres sensibilisants cutanés). Certaines substances de parfumerie déjà classifiées en catégorie 1 peuvent remplir les critères CLP de classification en tant que sensibilisants forts dans la sous-catégorie 1A.

La classification d'une substance dans la sous-catégorie 1A implique que la classification et l'étiquetage des mélanges qui la contiennent est exigée à une concentration plus basse (facteur 10) par rapport aux sensibilisants de catégorie 1. Ces exigences plus strictes ...