mercredi 16 septembre 2020Les tendances cosmétiques

Introduction à la cosmétique solide

Introduction à la cosmétique solide

Plus qu’une tendance, aujourd’hui la cosmétique solide est une réalité du marché. Quels sont les produits que l’on retrouve le plus sous cette forme ? Quels sont les “nouveaux” rituels de soins imposés par ces nouvelles formes galéniques ? Histoire, définition, catégories de produits et routines d’utilisation : l’éclairage d’Estelle Dehier, du laboratoire Labosphère.

Temps de lecture
~ 4 minutes

Une étude Mintel a été menée au premier trimestre 2020 sur les “cosmétiques solides”. 425 produits ont été identifiés dont 250 produits de soins pour la peau et 175 produits capillaires. Ces cosmétiques “solides” se retrouvent plus particulièrement en Europe du Nord. La star “solide” dans la catégorie des produits capillaires est sans contestation possible le shampooing, qui représente presque la moitié de cette catégorie. Pour les produits de soins cutanés, là encore, c’est le soin nettoyant visage solide qui remporte la 1ère place avec plus de 86 % des produits analysés !

Une longue histoire

La cosmétique solide fait partie de l’histoire de l’humanité. Elle a toujours existé et traversé les âges même si on constate que les attentes des consommateurs et les usages sont aujourd’hui différents.

Quelques exemples :
• Le rouge à lèvres Berbère, fait à partir de pigments de poudre de coquelicot. Il peut aussi s’utiliser en fard à joues.
• Les traces du premier savon remontent à plus de 2500 ans. Il se présentait sous forme de tablettes.
Plus récemment, le savon de Marseille et le savon d’Alep.
Les onguents, baumes, huiles parfumées et fards à paupières utilisés tout d’abord pour …

Ce contenu n'est disponible que pour les abonnésPREMIUM, PRO, STARTUP et TPE

Vous êtes déjà abonné(e) ?Identifiez-vous

Découvrir nos abonnements

Les tendances cosmétiquesAutres articles

343résultats