CosmeticOBS - L'Observatoire des Cosmétiques
8 mars 2018Zoom Nouveautés

Cushion de printemps…

Des illuminateurs, des bronzeurs, des blush, des versions longue tenue… le petit coussin-éponge perdure et se décline à l’envi. Son application fraîche et pratique (on ne se salit pas les doigts) et le résultat maquillage naturel séduisent plus que jamais à l’arrivée des beaux jours.

Le cushion semble s’être installé dans nos habitudes make up pour le teint.
On pouvait lui reprocher son manque de couvrance et de tenue. Oubli réparé ce printemps avec Lancôme (Teint Idole Ultra Cushion, Cushion Longue Tenue et Haute Couvrance, 47 €), Clarins (Everlasting Cushion Teint Haute Tenue & Hydratation, 43 €) et Estée Lauder (Double Wear BB Cushion Compact, 46,50 €).
Avec en prime pour la plupart des SPF 50 et des conditionnements rechargeables.

Lancôme propose même un boîtier rouge et fuchsia, spécial Nouvel An Chinois (10,30 €, édition limitée), ainsi que des duos blush highlighter/base de teint correctrice de couleur (Light Cream Duo Cushion 41,50 €).
Shu Uemura imagine le Fresh Cushion Blush dans deux nuances mauves et ambre (39 €) et Shiseido innove avec le Synchro Skin Cushion Compact Bronzer (45 €, teinte universelle, premier bronzer en format cushion qui réchauffe le teint dès l’arrivée des premiers rayons !
Givenchy, lui, le décline en illuminateur (Teint Couture Cushion Glow Illuminateur Bi-Teinte, 53 €).

Du côté des fonds de teint "classiques", à chacun sa petite particularité : texture aqua-gel ultra-fraîche et maille flexible qui délivre la juste dose de produit pour Chanel (Les Beiges Touche de Teint Belle Mine, 57 €), formule hydratante et non comédogène qui chasse la fatigue pour Guerlain (Lingerie de Peau Cushion Fond de teint Anti-Fatigue, 50 €), éponge bi-matières pour un fini plus ou moins couvrant chez Yves Saint Laurent (Touche Eclat Le Cushion, 60 €).

Enfin, Giorgio Armani crée le plus cher de tous avec un couvercle laqué rouge inédit (My Armani To Go The Cushion, 65 €). Son originalité ? Un nouvel applicateur en néopora (dérivé du néoprène) à embout triangulaire qui permet d’atteindre les moindres angles et recoins du visage, et un packaging ultra hermétique empêchant le fond de teint de se dessécher (problème récurrent des cushion).

Ariane Le Febvre

© CosmeticOBS-L'Observatoire des Cosmétiques

Tous les articles (230)