CosmeticOBS - L'Observatoire des Cosmétiques
14 juin 2018Zoom Nouveautés

L’autre façon d’avoir bonne mine

Loupe contenant des cosmétiques

L’exercice du “faux hâle” se conjugue aussi sans une once de DHA (Dihydroxyacetone), avec des pigments végétaux ou minéraux. Pour le corps comme pour le visage. Cette micro-tendance déjà initiée l’an dernier s’installe cet été chez les marques spécialistes de l’autobronzant.

Hâler son corps et son visage sans DHA, c’est possible depuis un moment, mais cet été, les créations en la matière deviennent plus sophistiquées. Elles contiennent des pigments sans transfert qui unifient légèrement et ensoleillent la peau, avec des effets blur et minimiseurs d’imperfections. Pour celles qui rejettent les autobronzants avec DHA, mais veulent aborder les beaux jours avec une teinte dorée appétissante, ces produits hybrides, proches du make-up (ils ressemblent à des BB crèmes corps ou visage) représentent une alternative, avec un résultat esthétique souvent joli, sans risque de virer carotte ou marsupilami ! L’application doit bien sûr être renouvelée chaque jour, comme pour un fond de teint, et les produits s’éliminent facilement à l’eau et au savon. On prendra soin de laisser sécher le produit avant de s’habiller et de se laver les mains après application.

Avec pigments végétaux

Ici règne l’extrait de roucou (autres noms : urucum ou graines d’annatto, INCI : Bixa orellana seed extract), un colorant végétal concentré en caroténoïdes (100 fois plus que la carotte !), utilisé depuis des millénaires par les Indiens d’Amazonie. On le trouve dans des soins bonne mine certifiés bio comme Sublimes Baies Rouges de Sanoflore (Soin hydratant embellisseur de teint bio, Bonne mine ensoleillée, 30 ml, 21,90 €) sorti l’an dernier, et, cet été, dans le Soin Joli Teint Effet Velours Bio d’Apicia (50 ml, 29 €) ou dans le Sun’blim Autobronzant visage et corps des Laboratoires Phytoceutic (150 ml, 16 €). Pour ce dernier, le mot “autobronzant” est confusant, car il implique une présence de DHA (la DHA bio existe !).

Avec pigments minéraux ou… alimentaires !

Lancaster avait déjà sorti l’été dernier Sun 365 Concentré Bonne Mine Sur Mesure, des gouttes teintées avec du caramel que l’on ajoutait à sa crème de jour quotidienne. Cet été, la marque propose une BB crème corps qui contient des pigments, un complexe activateur de bronzage et un SPF 15 : Sun 365 BB Crème Corps Hâle Naturel (125 ml, 30 €), pour aider à patienter entre les premiers soleils et les vacances d’été.

Vita Liberata Advanced Organics fait une incursion dans le maquillage avec Illuminaze, Voile de Teint Hautement Actif (30 ml, 37,50 €, 2 teintes) enrichi en huile de macadamia, qui couvre les petits défauts du visage (rougeurs, irrégularités), parfait la peau et apporte de l’éclat.
La marque experte de l’autobronzant bio imagine aussi, toujours pour le visage, Beauty Blur Optimiseur de Grain de Peau Teint optimal (30 ml, 37,50 €, 3 teintes), qui colore, embellit et parfait le teint, en lui apportant de l’éclat (réflecteurs de lumière) et un fini photoshopé.

On peut encore citer The Gloss Enlumineur pour Visage et Corps de Tan-Luxe (75 ml, 42 €).

On le voit, les marques expertes de l’autobronzant proposent désormais les deux alternatives (“vrais” autobronzants et “faux” autobronzants !). Il va falloir être attentive quand on achète son soin bonne mine !

Ariane Le Febvre

Tous les articles (235)