jeudi 21 septembre 2017Zoom Nouveautés

Le gommage du visage fait peau neuve

© CosmeticOBS-L'Observatoire des Cosmétiques

L’interdiction des grains de polyéthylène (polluants) dans les produits à rincer d’ici 2018 en France, et dans beaucoup d'autres pays, stimule la créativité des formulateurs cosmétiques. Ces derniers inventent des gommages d’un genre nouveau, d’inspiration peeling (AHA ou enzymes), avec des textures liquides ou de crèmes de nuit… Quotidiens et bien plus doux, ils n’en sont pas moins efficaces.

Temps de lecture
~ 4 minutes

La fin des gommages à grains ?

Curieusement, alors qu’il existe de nombreuses alternatives naturelles aux microbilles de polyéthylène (plastique) comme le sucre, les noyaux de fruits, l’argile… on constate une nette désaffection en cette rentrée pour les gommages à grains. Peur de l’amalgame ? Il semblerait que l’on mette tous les grains dans le même sac !
Un des rares qui s’y "frottent" (!) encore est L’Oréal Paris avec ses gommages aux trois sucres fins et à l’huile de pépins de raisin (Gommage Éclat Sucres de Soin, 50 ml, 9,90 €), dont l’originalité est de pouvoir être utilisé aussi sur les lèvres.

En dehors de cet outsider, la plupart des nouveaux gommages, tant par leurs textures (liquides ou crème de nuit) que par leurs formules (enzymes, acides naturels de fruits – acide glycolique en tête – acide salicylique, gluconolactone, LHA…) boudent l’exfoliation mécanique pour se consacrer au peeling chimique et/ou enzymatique. Souverains pour enlever ce voile terne qui grise la mine et se refaire une jolie texture de peau, ils dissolvent juste ce qu’il faut de cellules mortes, affinent la couche cornée et gomment les petites irrégularités du teint. Le tout sans rajouter de geste car on ne les rince pas, on les utilise le soir à la place de son tonique ou de sa crème de nuit, en évitant le contour des yeux.
Quelques précautions s’imposent cependant : modulez leur fréquence selon votre type de peau (une fois par jour si elle est mixte ou épaisse, un jour sur deux si elle est sensible). Ne les utilisez pas avec d’autres soins visage contenant des acides de fruits, surtout si votre peau est réactive. Appliquez un SPF (30 minimum) en cas d'exposition au soleil (même de faible intensité), car les actifs peeling, en affinant l’épiderme, le rendent plus sensible aux UV (et l’on sait que les UVA sévissent toute l’année).

Les nouveaux gommages liquides

Les lotions s’imposent comme le geste incontournable de la rentrée. Jugez plutôt par ceux qui en proposent :
• Filorga (Oxygen-Peel Lotion Micro-Peeling Réoxygénante, 150 ml, 29,80 €),
• Biotherm (Skin Oxigen Lotion Oxygénante Clarifiante Perfectrice de Peau, 200 ml, 21 €),
• Roger&Gallet (Vinaigre de Beauté Aura Mirabilis, 200 ml, 20,80 €),
• Carita (Progressif Néomorphose Sérum Resurfaçant Fondamental Essence Micro-Peel, 30 ml, 60 €),
• Alpha H (Liquid Gold With Glycolic Acid, 100 ml, 39,95 €, chez Oh My Cream).

Certaines s’accompagnent de pads (cotons à imprégner).
C’est le cas :
• du Peeling Booster d’éclat 10 AHA + Aminofil de NeoStrata Resurface qui associe enzymes et acide glycolique dérivé du sucre de canne (61,90 € les 36 cotons et le flacon de 36 ml),
• de Dermaclear Micro Milk Peel du Dr.Jart (100 ml de lotion + 30 micro-pads double face, 31,95 €, chez Sephora),
• ou encore de Daily Resurfacer de Dermalogica (35 doses, 52 ml, 96,20 €, chez Oh My Cream).

La plupart de ces peelings liquides sont enrichis d’actifs de soin : acide hyaluronique (Filorga, NeoStrata, Dermalogica…), lait de noix de coco (Dr.Jart +), complexe éclaircissant pour restaurer l’éclat et la transparence du teint (Dermalogica), arginine, un acide aminé amphotère qui permet de réajuster le pH (NeoStrata)…

Les peelings qui remplacent la crème de nuit

Encore plus simples à utiliser, on les trouve chez
• Lancôme (Visionnaire Crescendo Peeling Nuit Progressif, 30 ml, 85 €),
• Vichy (Idéalia Soin Peeling Nuit Activateur d’éclat, 100 ml, 30,50 €),
• Yon-Ka (Alpha-Peel Peeling Nuit Rénovateur aux acides de fruits, 30 ml, 66 €).

Photoshop n’a qu’à bien se tenir !

Ariane Le Febvre

© CosmeticOBS-L'Observatoire des Cosmétiques
© 2017- 2022  CosmeticOBS

Zoom NouveautésAutres articles

400résultats