CosmeticOBS - L'Observatoire des Cosmétiques
29 mars 2018Zoom Nouveautés

Le peeling de nuit

Loupe contenant des cosmétiques

Peau de printemps au programme avec ce nouveau geste de soin, particulièrement d’à-propos en ce début de printemps, qui réveille l’éclat et permet de se faire un grain de peau tout neuf. Et comme il est préférable de réaliser son peeling le soir, l’idée est tout à fait cohérente…

L’éclat, on le sait, est le nouveau graal de la beauté. Et pour l’obtenir et enlever le voile gris qui ternit le teint, rien de mieux qu’un peeling qui, rappelons-le, agit chimiquement grâce à différents acides (de fruits, salicylique, BHA - béta hydroxy acide - LHA…), contrairement au gommage qui, lui, n’agit que mécaniquement avec ses grains physiques.
Le peeling traque la grisaille plus en profondeur. Il est donc particulièrement bienvenu pour aborder les beaux jours. La peau ramollie par l’excès de corps gras hivernaux a bien besoin de cet époussetage de printemps !
Et le peeling de nuit est une bonne idée puisqu’il vaut mieux, de toutes façons, appliquer son peeling le soir, d’une part car il stimule le renouvellement cellulaire particulièrement actif la nuit (à ce moment, la peau consacre son énergie à se régénérer et non à se défendre comme dans la journée), d’autre part car le matin, il fragiliserait la peau en créant des “brèches” dans son “manteau protecteur”.
Enfin, les acides rendant la peau plus sensible aux UV, toutes les marques recommandent d’appliquer un produit de protection solaire chaque matin durant tout le temps de l’utilisation en cure du peeling de nuit.

Une concentration parfois élevée en acide glycolique

Les nouveaux peelings de nuit peuvent faire appel à des dosages conséquents d’acides de fruits, témoin le dernier “cosméceutique” de nuit de SkinCeuticals (Glycolic 10 Renew Overnight, 50 ml, 75 €) qui contient 10 % d’acide glycolique “actif” (grâce à son pH de 3,4) pour accélérer le renouvellement cellulaire, affiner le grain de peau et améliorer l’apparence globale de la peau.
Quid de la tolérance ? La marque certifie que ce niveau optimisé d’acide glycolique offre une bonne tolérance et que le produit peut être utilisé par tout type de peau. L’acide glycolique agit en diminuant la cohésion intercellulaire dans la couche cornée et favorise l’élimination des cellules mortes et déshydratées, révélant une peau plus lumineuse et plus jeune. Son association synergique avec l’acide phytique et un complexe apaisant concourt à améliorer la texture, l’éclat et la luminosité du teint. Encore plus élevé, le dosage d’AHA et BHA atteint 12 % chez Esthederm (Intensive AHA Peel Sérum Concentré, 30 ml, 70 €) et s’adresse aux peaux dont le micro-relief est irrégulier, les pores dilatés et le teint terne. La marque propose également une concentration d’AHA/BHA moins importante (5,4 %) dans Intensive AHA Peel Sérum Doux (30 ml, 60 €). Les deux concentrations peuvent d’ailleurs être alternées : on commence par le Sérum Doux les premières semaines, puis on enchaîne avec le Sérum Concentré pour améliorer la tolérance de la peau aux AHA.

La texture essence a la cote

Très liquide, elle peut s’appliquer avec un disque en coton. C’est le cas de Idéalia Soin Peeling Nuit activateur d’éclat de Vichy (100 ml, 30,50 €), qui renferme 4 % d’acide glycolique ainsi qu’un complexe énergisant (polyphénols de myrtille anti-oxydants, extrait de thé noir fermenté booster d’éclat, Adénosine naturelle de maïs anti-fatigue, eau thermale de Vichy minéralisante).
Ou du bout des doigts comme la dernière Essence micro-peel Progressif Néomorphose Clarté Fondamentale Resurfaçant Fondamental de Carita (30 ml, 60 €), qui associe acide glycolique, LHA (qui pénètre plus en profondeur) et HELES (qui exfolie délicatement et régule le pH de la formule).

Quand le peeling remplace la crème de nuit

Mais le roi du peeling de nuit est Lancôme qui, après Visionnaire Crescendo Peeling Nuit Progressif (30 ml, 85 €), lance Absolue Precious Cells Goutte de Rose Concentré Peeling de Nuit (15 ml, 98 €), un “peeling-en-huile” particulièrement bienvenu car il n’est plus nécessaire d’appliquer une crème de nuit après. Cette formule bi-phasée contient dans la phase rose de l’acide glycolique, et dans la phase gold deux huiles (argan et rose Damascena distillée à froid), ainsi que des cellules natives de rose Lancôme exceptionnellement régénérantes et un concentré de rose Centifolia extrait au CO2 Supercritique, anti-inflammatoire et apaisant. Ce peeling est si concentré que deux gouttes suffisent. Signalons enfin le Doux Peeling Nuit Soin rénovateur éclat d’Embryolisse (40 ml, 18 €), avec un acide de fruit micro-dosé issu du citron caviar.

Ariane Le Febvre

Tous les articles (239)