jeudi 5 novembre 2020Zoom Nouveautés

Parfums de nuit

Parfums de nuit

Se parfumer pour aller dormir ? Cette variation inédite dédiée à un nouvel usage confidentiel et raffiné du parfum, sous l’impulsion de grands noms du luxe, est en pleine éclosion. Notes tamisées ou plus intenses, à chacun sa petite musique de nuit…

Temps de lecture
~ 5 minutes

Si la nuit inspire la parfumerie depuis longtemps, le mot même donnant aux fragrances une tonalité mystérieuse (du merveilleux “À la Nuit” de Serge Lutens, ode au jasmin dont les corolles s’ouvrent la nuit, au mythique Vol de Nuit de Guerlain, en passant par Nuit et Confidences de Goutal, Ambre Nuit de Christian Dior ou La Nuit Trésor de Lancôme), ici il s’agit de bien autre chose, un nouveau rituel qui consiste à se parfumer juste avant de tomber dans les bras de Morphée…

Cette pratique est d’ailleurs peut-être plus répandue qu’on ne le pense.
Certains amoureux du parfum se livrent spontanément à ce geste qui leur permet au passage de parfumer leurs draps et de s’endormir dans une délicieuse ambiance.
On est plus réceptif et détendu avant de se glisser sous sa couette, on peut s’adonner totalement au bonheur pur de sentir… Le parfum étant dépouillé de sa fonction “sociale”, on peut dès lors l’apprécier pleinement (seul ou à deux).
Ce moment est d’ailleurs une excellente façon de sentir un nouveau parfum que l’on n’est pas encore sûr de porter. La chaleur des draps forme comme une serre qui permet de s’immerger dans le parfum et si la senteur (dont on aura par exemple demandé un échantillon) ne nous plaît pas, elle sera de toutes façons éliminée au réveil sous la douche…

Des grands noms du luxe lancent des parfums de nuit

Honneur à Chanel avec Coco Mademoiselle L’Eau Privée (50 ml, 80 € ou 100 ml, 113 €), une fragrance à la tonalité discrète entonnée mezza voce, comme en sourdine. Olivier Polge a imaginé l’oriental en version aquarelle. “L’Eau Privée, version légère et délicate de Coco Mademoiselle, est un parfum de nuit aquarellé, comme un voile flouté pour la peau et les draps”, déclare le Parfumeur Créateur de la Maison.
Les bois ont été estompés pour exalter la fraîcheur pétillante de l’orange, la douceur de l’accord floral (jasmin et rose) et les muscs blancs, si confortables sur l’oreiller, dominent la fragrance. L’interprétation ne joue ni la carte de l’extraversion ni celle d’une étourdissante diffusion mais la promesse d’une empreinte olfactive douce et rassurante. Fidèle au sillage originel mais plus confidentielle, elle accompagne les songes avec délicatesse, nuit après nuit. Cette version, aussitôt familière, est pensée pour être vaporisée dans un geste enveloppant avant d’aller se coucher, aussi généreusement sur la peau que sur les cheveux ou un déshabillé.

La Collection Night Veils de Byredo a aussi été spécifiquement pensée pour un usage nocturne mais dans une ambiance très différente, dont toute légèreté a été évincée. Comme certaines fleurs qui libèrent leur parfum le plus enivrant à la tombée de la nuit, mêlant des notes voluptueuses, riches et rondes, ces concentrés de parfums pénétrants, faits d’ingrédients parmi les plus purs et précieux, nous enveloppent d’un parfum intense mais intime.
Il suffit d’une infime quantité d’extrait de parfum pour que la fragrance se diffuse des heures durant et se lie profondément à la personne qui le porte. Qu’ils soient portés pour une escapade nocturne ou plus simplement lors du rituel du coucher, les Night Veils offrent une évasion olfactive profonde. “Je trouve que la nuit a quelque chose de tout à fait spécial : elle est un nouveau monde de possibilités, donne naissance à une version différente de qui vous êtes ; un sens nocturne de la dualité. Des efflorescences nocturnes aux animaux, il y a toute une partie du vivant qui prend vie la nuit – pourquoi ne pas nous y aventurer nous-mêmes ? Je sais que j’ai, moi-même, un état d’esprit totalement différent à la tombée de la nuit, très distinctif émotionnellement : c’est, en quelque sorte, presque le début d’une nouvelle vie. Je voulais créer quelque chose pour marquer le crépuscule, un nouveau rituel de nuit, comme un lever de rideau sur cette vie nocturne qui commence”, confie Ben Gorham, directeur créatif et fondateur.
Dernier et quatrième opus s’ajoutant à Casablanca Lily, Reine de Nuit et Sellier : Tobacco Mandarin (extrait de parfum 50 ml, 245 €), un boisé opulent et richement épicé (coriandre, cumin….) aux notes de mandarine, tabac, cuir, labdanum… nuancé d’oud et de santal, deux bois apaisants.

Parfums d’alcôve propices aux étreintes…

The Night par Dominique Ropion aux Éditions de Parfum Frédéric Malle (50 ml, 680 €) est un hommage à la nuit orientale et sans doute un des parfums les plus précieux et sensuels du marché !
La raison est qu’il contient une quantité inédite de oud naturel (d’où son prix, la plupart des parfums utilisent du oud de synthèse), magnifié par un océan de rose turque et de safran, avec un sillage crémeux et mystique (encens, bois de santal).

Tout aussi luxueux, le Parfum de la Nuit N°1 de Roja Parfums est un oriental animal aux inflexions cuirées (100 ml, 1350 €, chez Jovoy). Provocant et puissant, cet “exhibitionniste parfumé” annonce clairement sa présence et dévore tous ceux qui se trouvent sur son chemin ! La marque qualifie ce parfum de “prédateur”. Il contient également de l’oud, du patchouli, de la mousse de chêne, beaucoup de fleurs (jasmin, ylang ylang, géranium, rose illuminée par des bourgeons de cassis) et d’épices (girofle, poivre rose, cumin). Le tout niché dans une base ultra-douce de baumes et de musc.

… ou Cologne de nuit

Dans un registre bien différent, ces senteurs apaisantes et réconfortantes sont une invitation à se blottir dans le sommeil avec délice, bercé par des notes rondes et légères, comme celles de l’Eau Parfumée de Nuit à l’extrait de fleurs de lin de Bien-être (gamme L’Herboriste, 75 ml, 5,99 €). C’est l’association de muscs, mêlés à des notes santalées et très délicatement vanillées, qui a permis aux parfumeurs (Sidonie Lancesseur et Michel Almairac) de créer cet univers cocoon. Les essences de lavande et de camomille romaine parachèvent cet effet apaisant.
On retrouve aussi les muscs blancs caressants, la vanille et la douce fleur d’oranger dans l’Eau de Lit de Guerlain (125 ml, 90 €).
Ces deux eaux parfumées peuvent s’utiliser sur la peau, les draps ou en brume d’oreiller avant de se coucher, pour installer un air de quiétude propice à la détente.

Jardins d’Ecrivains a également créé une Cologne de Nuit La Dame aux Camélias (250 ml, 125 €), composée de verveine, cardamone, fleur d’oranger, fève tonka, musc…

On peut encore citer l’Eau de Nuit d’Armani (eau de toilette 100 ml, 86 € ou 50 ml, 58 €), une eau aromatique ambrée qui fait la part belle aux épices, aux agrumes, à l’iris et aux bois.
Initialement conçue pour les hommes, elle est aussi très appréciée des femmes !

Enfin, on pourra peaufiner l’ambiance avec la délicieuse bougie pour la nuit de Santa Maria Novella aux notes envoûtantes de jasmin, rose, tubéreuse, poivre noir, écorce de cannelle, sur un fond doux de bois et baumes (Notte Candela Profumata, 65 €), ou, pour se préparer au sommeil, se frictionner avec leur Eau Aromatisée à la Fleur d’oranger aux vertus relaxantes (Acqua di Fior d’Arancio 250 ml, 21 €). Formulée sans alcool, elle rend la peau souple.

Ariane Le Febvre
© 2020  CosmeticOBS

Zoom NouveautésAutres articles

344résultats