CosmeticOBS - L'Observatoire des Cosmétiques
25 juillet 2019Zoom Nouveautés

Passion Vitamine C Ajouter à mon portfolio
fonctionnalité réservé aux abonnés pro
voir nos formules d'abonnement

Passion Vitamine C

C’est la molécule “chouchoute” des dermatologues autant que des consommatrices. Son efficacité “multi cibles” (éclat, homogénéité du teint, fermeté de la peau…) est moins que jamais contestée. Rien d’étonnant donc à ce que les marques de dermo-cosmétique en tête (mais pas que) rivalisent dans les pourcentages de vitamine C à la rentrée…

Temps de lecture : ~ 5 minutes

La star absolue en pharmacie

Également connue sous le nom d’acide ascorbique (car elle empêche l’apparition du scorbut, une maladie due à une carence en vitamine C), la vitamine C, si elle est globalement associée à la vitalité et à l’antifatigue, fait bien plus que revitaliser notre peau ! Dotée de toutes les qualités, même celle d’être bien tolérée par les épidermes sensibles, c’est l’antioxydant de référence.
Elle agit aussi bien sur la fermeté (elle favorise la synthèse des fibres de collagène) que sur les taches pigmentaires ou l’éclat du teint. Elle neutralise les radicaux libres qui endommagent les protéines, les lipides et l’ADN et lutte contre le stress oxydatif. Cependant, la peau ne pouvant pas produire naturellement de vitamine C, il est donc essentiel de lui en fournir.

Son seul défaut ? On la sait fragile et peu stable. Difficile à conserver, elle s’oxyde à l’air et à la lumière, perdant alors de son efficacité.
Tout le monde s’évertue donc à la rendre la plus assimilable possible par la peau.

Ici des ampoules en verre qui garantissent une formule parfaitement protégée autant que minimaliste (10 ingrédients) sans conservateur (Liftactiv Specialist Peptide-C Ampoules Anti-âge de Vichy, 30 Ampoules, 54 € ou 10 Ampoules, 28 €, à partir d’octobre).
Là un pH optimal (Hyaluron-Filler Vitamine C Booster Eucerin, 3 X 8 ml, 40,70 €) ou physiologique pour les peaux sensibles (Pure Vitamin C10, Sérum rénovateur éclat antirides antioxydant La Roche-Posay, 30 ml, 34 €).

Les conditionnements ont un rôle important à jouer, comme la préparation extemporanée d’Eucerin qui avait déjà fait le succès de Clinique en 2018. La poudre de vitamine C est nichée dans un compartiment séparé de l’émulsion, il suffit d’ôter l’opercule, de presser la partie souple et la vitamine C se mélange au reste de la formule, s’activant à la dernière minute, juste avant utilisation.

L’escalade des pourcentages, 10, 20, 30 %… Qui dit mieux ?

Si 10 % est le dosage le plus courant (celui que l’on retrouve chez La Roche-Posay, Vichy, Eucerin…), l’un des best-sellers en pharmacie (et des plus efficaces, il faut bien l’avouer) en contient 15 % (CE Ferulic Sérum antioxydant haute puissance de SkinCeuticals, 30 ml, 140 €).

SVR, lui, affiche 20 % de vitamine C optimisée (C Ampoule Anti-Ox Concentré Éclat, Régénérant, Anti-rides, 30 ml, 34,90 €, en octobre).
Le Laboratoire Dermatologique a sélectionné une nouvelle forme de vitamine C de petite taille, à la stabilité maximale et à la plus grande disponibilité.

The Inkey List propose sur le site de Sephora un Sérum qui contient 30 % d’Acide L-Ascorbique pur (30 ml, 9,99 €). Et Merme (une jeune marque berlinoise à l’approche ultra-minimaliste qui propose des ingrédients purs 100 % naturels, certifiés bio & vegan) bat tout le monde au poteau, en proposant une poudre de vitamine C pure à 100 %, à mélanger à son sérum, sa crème ou son huile (Facial Brightening Vitamin-C Powder, 12 g, 34 €, en exclusivité chez Oh My Cream).

Elle triomphe aussi en Sélectif et en instituts

Pixi by Petra imagine toute une gamme chez Sephora, du sérum (Vitamin-C Serum Concentré Éclaircissant, 30 ml, 35 €) à l’eau nettoyante (Vitamin-C Juice Cleanser Eau nettoyante éclaircissante, 150 ml, 24 €), en passant par les lotions (Vitamin-C Lotion tonifiante illuminatrice, 250 ml, 24 € ou Vitamin-C Lotion hydratante éclaircissante, 50 ml, 31 €).

Le Sérum Éclat de Typology (15 ml, 9,50 €) associe composition clean (85 % d’ingrédients d’origine naturelle) et dosage élevé en vitamine C (11 % de Sodium Ascorbyl Phosphate).

Mais un des produits les plus intéressants, et les plus concentrés, a été créé par Matis en instituts de beauté.
Une cure de sept jours avec, d’un côté des petites sphères de vitamine C pure à 79 %, de l’autre un sérum activateur à l’acide lactique. On place la bille anhydre dans le creux de sa main et on la réhydrate avec deux pipettes de sérum activateur.
On mélange et on l’applique sur son visage. Ainsi, la vitamine C reste fraîche à chaque utilisation et son assimilation cutanée est potentialisée.
La forme déshydratée assure une efficacité maximum à l’activation et l’acide lactique, hydratant, abaisse aussi le pH cutané à 3,7, ce qui permet à la vitamine C d’imprégner plus profondément la peau (C7 Booster, tube de sept sphères de vitamine C pure + Sérum activateur 5 ml, 90 €).

Ariane Le Febvre

Tous les articles (290)