jeudi 24 juillet 2014Zoom Nouveautés

Soins visage pour peaux mixtes ou grasses

© L'Observatoire des Cosmétiques

La rentrée rime souvent avec éclosion ! C’est le moment d’essayer ces nouvelles gammes dédiées aux peaux mixtes ou grasses. Les marques cosmétiques, aujourd’hui, distinguent de plus en plus (à juste titre) les deux types de peaux. Une clarification qui profite à tous ! Les soins deviennent plus physiologiques et sensoriels. En vedette : les nettoyants, les sérums et… l’écosystème cutané !

Temps de lecture
~ 5 minutes

Les marques de cosmétiques se penchent depuis déjà quelque temps sur les imperfections des peaux adultes (une femme sur deux en France selon A-Derma). L’acné représente toujours le premier motif de consultation chez le dermatologue, ainsi que les plus importantes ventes de soins visage en pharmacie. Les imperfections (entendez boutons mais le mot est réservé à l’officine et aux visas PP) sont toujours un problème pour un grand nombre de femmes, même après l’adolescence. On sait qu’elles sont accentuées après une exposition solaire qui peut engendrer une amélioration à court terme mais une résurgence amplifiée par la suite. Peau épaissie, pores dilatés, boutons, teint irrégulier, excès de sébum… les peaux mixtes ou grasses ne sont pas à la fête en septembre ! La nouveauté est que si auparavant, les soins qui leur étaient destinés étaient classés dans une catégorie un peu "fourre-tout" (les peaux normales à mixtes), à la rentrée les marques séparent de plus en plus nettement les lignes ré-équilibrantes pour les peaux mixtes et les gammes purifiantes pour les peaux grasses à tendance acnéique. Une constante cependant : les traitements, de plus en plus physiologiques, préservent pour la plupart l’écosystème cutané, sans altérer le précieux microbiote, le nouveau mot à la mode qui désigne l’ensemble des micro-organismes qu’abrite notre corps (bactéries, levures, champignons). Schématiquement, ces nouveaux soins respectent l’équilibre naturel entre bonnes et "mauvaises" bactéries.

Les gammes ré-équilibrantes majoritairement bio

Les gammes ré-équilibrantes s’attachent à combattre les imperfections cutanées plus légères des peaux mixtes (points noirs, pores dilatés, grain de peau irrégulier, zones de brillance sur la ligne médiane et zones de tiraillements sur les joues, les tempes, les contours des yeux et des lèvres). Elles sont fortement investies par les marques de cosmétiques certifiés bio. Le coup d’envoi a été donné par la gamme Magnifica au totum de menthe poivrée bio de Sanoflore, lancée en mars dernier. C’est maintenant au tour de Bio-Beauté by Nuxe de lancer en octobre prochain une gamme ré-équilibrante à l’extrait de cranberry : Gelée Nettoyante Rééquilibrante, 200 ml, 11,90 € ; Lotion Rééquilibrante Lissante, 200 ml, 10,30 € ; Soin Rééquilibrant Multi-Correcteur, 40 ml, 13,90 €. Grâce à un nouveau complexe végétal "probiotique-like" (composé d’extraits de cranberry, d’amande et d’un acide hyaluronique spécifique, qui agit comme un "signal activant le système immunitaire cutané"), les soins restaurent la flore cutanée et réduisent l’excès de sébum (zinc et acide salicylique), tout en hydratant l’épiderme (algue marine et aloé vera). Douce (la gelée nettoyante est sans sulfate, la lotion est formulée sans alcool, avec de l’eau distillée de menthe poivrée, le soin contient de la poudre de riz matifiante) et agréable (avec un parfum de violette inhabituel), cette gamme offre également des prix accessibles.

Deux marques certifiées bio persistent dans la catégorie "peaux mixtes à grasses" : Cattier et Fleurance Nature. La première propose en septembre 3 soins légers, ré-équilibrants et hydratants : Vague de Pureté, Gel Nettoyant Rééquilibrant visage, 200 ml, 11,45 € ; Ondée Merveilleuse, Lotion Micellaire Rééquilibrante visage-yeux-lèvres, 200 ml, 10,95 € ; Soie Lactée, Sérum Matifiant Rééquilibrant, 30 ml, 18,95 €. Le gel nettoyant élimine délicatement les cellules mortes grâce à ses enzymes de papaye. La lotion micellaire régule l’excès de sébum grâce au zinc et à un actif issu d’un micro-organisme marin (Epidermist). Le sérum protège l’écosystème cutané (Bioecolia™). Les soins contiennent un extrait d’algue qui diminue la réactivité cutanée, resserre les pores et combat leur obstruction, ainsi que de l’huile de noisette régulatrice et adoucissante.
Fleurance Nature présente une nouvelle gamme de 4 soins à la bardane séborégulatrice (extrait végétal et eau florale) : Gel nettoyant purifiant, 150 ml, 10,90 € ; Émulsion anti-imperfections 30 ml, 13,20 € ; Fluide hydra-matifiant 40 ml, 14,90 € et même une Crème anti-âge légère, 40 ml, 21,50 €. Anti-brillance, ces soins affinent le grain de peau (acide salicylique d’origine naturelle) et offrent là encore des textures légères, non comédogènes et hydratantes (beurre de karité, aloé vera…). La marque a sélectionné un extrait de bardane bio obtenu par zéodratation, un procédé d’extraction innovant à basse température permettant d’obtenir une concentration en molécules actives 5 à 10 fois plus élevée que dans les extraits conventionnels.

Les gammes purifiantes pour peaux grasses à tendance acnéique

Ici, on est clairement dans le domaine de la dermo-cosmétique et les marques du groupe Pierre Fabre partent massivement à l’assaut de ce type de peau en septembre. Avène, en premier lieu, avec Cleanance Expert Soin-Émulsion Boutons-Points noirs, 40 ml, 12 €. Son originalité : une formule sélective qui concentre son action anti-imperfections sur les zones concernées, en respectant les zones saines qu’elle matifie et hydrate. Une réponse physiologique sur les trois composantes de l’acné : l’hyperséborrhée, l’hyperkératinisation et l’inflammation. Un extrait de papaye permet une exfoliation enzymatique, précise et maîtrisée, qui désépaissit la peau et empêche la formation des comédons. Quant au Diolényl®, exclusivité Pierre Fabre brevetée, il crée un leurre moléculaire pour limiter la prolifération de la bactérie P.acnes , réduire les rougeurs et favoriser l’élimination des boutons, uniquement là où la peau en a besoin.

A-Derma propose, elle, également en septembre, une gamme de quatre produits (deux nettoyants et deux soins) pour les peaux à tendance acnéique, qui contiennent évidemment l’actif incontournable de la marque : les plantules d’avoine Rhealba®. Le Gel moussant purifiant Phys-AC (200 ml, 7,10 € ou 400 ml, 11,90 €) est formulé avec un pH physiologique de 5,5 et les mêmes tensioactifs que ceux utilisés dans les produits bébés. L’Eau micellaire Purifiante Phys-AC visage & yeux (200 ml, 9,10 €) démaquille même les fards waterproof. Ses micelles sébo-absorbantes préservent aussi l’hydratation (glycérine végétale attachée à chaque micelle et acide glutamique issu de la canne à sucre). Le Soin Imperfections sévères Phys-AC Global (40 ml, 10,20 €), favorise l’élimination des points noirs et boutons, tout en matifiant (9 % d’AHA et de BHA à libération prolongée grâce à une structure lamellaire qui limite l’irritation). La Crème compensatrice Phys-AC Hydra (40 ml, 9,50 €) apaise, hydrate et compense les effets des traitements médicaux desséchants. Là encore, douceur, tolérance et plaisir d’utilisation (textures fraîches et confortables, parfum mimosa). Enfin, toujours chez Pierre Fabre, Galénic vient de sortir, dans sa ligne Cauterets à l’eau pure de Cauterets, un Élixir anti-imperfections (30 ml, 24,65 €) qui resserre les pores.

Ariane Le Febvre

© L'Observatoire des Cosmétiques
© 2014- 2021  CosmeticOBS

Zoom NouveautésAutres articles

391résultats