CosmeticOBS - L'Observatoire des Cosmétiques

Actualités en Bref


15 oct. 2018 Herbal Essences lance un packaging adapté aux aveugles et aux malvoyants

La marque de produits capillaires détenue par Procter & Gamble a imaginé un système permettant aux aveugles et aux malvoyants de distinguer les produits au toucher : quatre lignes verticales apparaîtront en relief au dos du flacon de shampooing et deux rangs de points au dos de l’après-shampooing.
L’initiative a été supervisée par la consultante en conception inclusive Sumaira “Sam” Latif, elle-même aveugle. “Chez moi, je mettais un élastique autour du flacon de shampooing ou bien du ruban adhésif sur l’après-shampooing pour me repérer”, explique la consultante. “Il était important d’inventer un élément tactile universellement reconnaissable, qui fonctionnerait pour les personnes qui n’ont pas appris le braille”.
“Cette nouveauté tactile nous permet d’être plus indépendants et montre que la marque souhaite rendre service à tous ses clients”, ajoute Mark Riccobono, président de la Fédération américaine des aveugles. “Nous espérons que d’autres fabricants feront cet effort et travailleront avec les aveugles et les malvoyants pour trouver des solutions nous aidant à identifier rapidement leurs produits sans avoir besoin d’aide.”
Le nouveau packaging sera déployé en janvier sur la gamme bio:renew.
Source AFP-Relaxnews


10 oct. 2018 Dove certifié "PETA cruelty-free"

La marque du groupe Unilever s’était engagée à ne pratiquer aucun test sur les animaux et à respecter cet engagement dans tous les pays. Le label “cruelty-free”, accordé par l’association People for the Ethical Treatment of Animals (PETA), apparaîtra donc sur les emballages des produits d’hygiène et de soin Dove dès janvier 2019.
Cela intervient alors qu’Unilever renouvelle son soutien au projet d’’interdiction des expérimentations animales dans le secteur des cosmétiques. Le groupe soutient déjà l’initiative #BeCrueltyFree d’HSI. Celle-ci fait campagne en faveur d’une interdiction règlementaire mondiale de l’expérimentation animale en cosmétiques, un équivalent des dispositions en vigueur dans l’Union européenne.
Source AFP-Relaxnews


8 oct. 2018 Marionnaud lance le "Click and Collect Express 1h"

Alors que 41 % des consommateurs ont déjà abandonné un achat du fait d’un délai de livraison jugé trop long, Marionnaud répond à cette demande de rapidité et lance un nouveau service gratuit, le Click and Collect Express. Dès ce 8 octobre, il est possible de commander les produits en ligne et les récupérer 1 heure après dans l’un des magasins de l’enseigne.
Source AFP-Relaxnews


8 oct. 2018 Christophe Masson nommé Directeur général de la Cosmetic Valley p

Cette information n'est disponible que pour les abonnés PRO

Sur proposition de son président Marc-Antoine Jamet (LVMH), le conseil d’administration de Cosmetic ...


5 oct. 2018 Les cosmétiques dans le Rapport d'Activité 2017 de l'ANSM

L’ANSM vient de publier son Rapport d’Activité pour l’année 2017, avec quelques chiffres marquants concernant les produits cosmétiques.
• Cosmétovigilance : 234 signalements ont été traités par l’ANSM (contre 238 en 2016) : près de la moitié ont été classés en graves.
• 33 inspections ont été réalisées dans le domaine des produits cosmétiques.
• 9 fabricants ont fait l’objet d’une injonction.
• 1 décision de police sanitaire a été prise.
Pour aller plus loin
• Consulter l’intégralité du Rapport d’Activité de l’ANSM 2017.


5 oct. 2018 Corée du Sud: les crèmes pour hommes font un tabac chez les conscrits

Selon une enquête de RFI, les hommes sud-coréens sont les plus grands consommateurs de produits cosmétiques au monde, et de façon étonnante. C’est souvent pendant leur service militaire qu’ils découvrent les délices et avantages des crèmes pour la peau, masques hydratants, et autres BB creams.
Lire l’article sur le site Internet de RFI.

RFI

21 sep. 2018 Huile de palme : les grandes marques toujours pas "clean", selon Greenpeace

“Malgré leurs promesses de cesser d’acheter de l’huile de palme à des entreprises ayant des pratiques destructrices pour les forêts tropicales, les plus grandes marques du monde n’ont en fait pas changé leurs pratiques”, affirme Greenpeace dans un son dernier rapport intitulé “Compte à rebours final”. L’association dénonce de grandes marques de l’alimentaire et des cosmétiques comme “les fabricants de Kit-Kat (Nestlé), du dentifrice Colgate (Colgate-Palmolive), des produits Dove (Unilever), des chips Doritos (PepsiCo), des M&M’s (Mars) et du shampoing Head & Shoulders (Procter & Gamble)”. Ces marques sont ciblées pour s’approvisionner en huile de palme auprès de producteurs responsables de déforestation et de violations des droits humains.
Pour aller plus loin
• Voir le site Internet de Greenpeace.


19 sep. 2018 Gattefossé lance son 1er ingrédient à application capillaire p

Cette information n'est disponible que pour les abonnés PRO

Pour remplacer les silicones et les composés quaternaires qui constituent les ingrédients cosmétiques principaux ...


13 sep. 2018 Europe : une liste des autorités compétentes nationales pour les cosmétiques p

Cette information n'est disponible que pour les abonnés PRO

La Commission européenne vient de mettre à disposition sur son site Internet une liste ...


12 sep. 2018 Plus d'expérimentation animale pour les cosmétiques en Californie

L’importation et la vente de produits cosmétiques pour lesquels des tests sur animaux ont été pratiqués en cours de développement sont en passe d’être interdites en Californie. Le California Cruelty-Free Cosmetics Act, SB 1249 a en effet été adopté à l’unanimité par le Sénat californien le 30 août 2018. Une fois signée par le gouverneur de l’État, cette disposition devrait entrer en vigueur à partir du 1er janvier 2020.


Flux RSS

Les actualités en bref sont aussi disponibles via un flux RSS, à utiliser avec votre lecteur de flux préféré

Lien vers le flux RSS public :
cosmeticobs.com/fr/feeds/briefs/rss.xml


Archives