HT :
TVA :
TTC :

Les inscriptions sont ouvertes !
lundi 27 février 2023Actus

Celyscence de Clariant: l’effaceur de cellules zombie

Celyscence de Clariant: l’effaceur de cellules zombie

Celyscence est un actif naturel approuvé COSMOS qui cible les cellules sénescentes à travers plusieurs modes d’action. Grâce à son mécanisme d’action innovant, Celyscence rajeunit efficacement la peau, améliorant visiblement son aspect.

Temps de lecture
~ 5 minutes

Les cellules zombies, également appelées cellules sénescentes, sont des cellules qui ont arrêté de se diviser et qui ne peuvent plus assurer leurs fonctions biologiques normales. Ces cellules s’accumulent dans la peau au cours du temps et contribuent au phénomène de vieillissement cutané. Afin d’aider la peau à se débarrasser de ces cellules indésirables, Clariant Actives & Natural Origins et son partenaire Biospectrum ont développé Celyscence, un ingrédient actif naturel capable de réduire efficacement le nombre de cellules sénescentes dans la peau, grâce à un triple mode d’action : prévention de la sénescence, effet sénolytique et effet sénomorphique.

Cellules zombies: quand les cellules âgées refusent de mourir

Dans le cycle de vie normal d’une cellule, après plusieurs divisions, celle-ci devient moins fonctionnelle car ses processus biologiques sont altérés. Sa vitesse de division ralentit et sa capacité à produire des composants utiles pour les tissus est diminuée. Ces cellules âgées sont normalement éliminées grâce au processus d’apoptose puis sont remplacées par de nouvelles cellules entièrement fonctionnelles. Mais en vieillissant, certaines de ces cellules ne sont pas correctement éliminées et restent dans un état “mort-vivant”. Elles sont appelées cellules sénescentes, ou encore cellules “zombie”.

Non seulement elles ne prolifèrent plus, mais elles présentent une forte résistance à l’apoptose, une forme de mort cellulaire programmée. Refusant de mourir, elles ne sont pas éliminées comme elles devraient l’être. Par ailleurs, elles sont trop endommagées pour remplir leurs fonctions biologiques et présentent une faible activité métabolique, ce qui entraîne par exemple une production de collagène amoindrie, qui est pourtant fondamentale pour la régénération tissulaire. En même temps, elles interfèrent avec leur environnement par la libération de molécules SASP (senescence-associated secretory phenotype) telles que des cytokines responsables de l’inflammation et des métalloprotéinases, qui peuvent affecter les cellules saines voisines. Aider la peau à éliminer ces cellules zombie favorise sa régénération et retarde son vieillissement.

Celyscence : aide la peau à éliminer les cellules zombie pour un effet rajeunissant

Un modèle innovant de sénescence réplicative

Un modèle de sénescence réplicative utilisant des fibroblastes dermiques humains primaires a été développé pour imiter le processus de sénescence physiologique qui se produit dans la peau au cours de la vie. Les profils de cellules non sénescentes, qui avaient subi moins de 8 passages en culture, ont été comparés à ceux de cellules sénescentes obtenues après au moins 40 passages. Plus le nombre de passages est élevé, plus l’état de sénescence est prononcé.

Le nombre de cellules exprimant la SA-β-galactosidase, un marqueur connu de la sénescence cellulaire, était considérablement plus élevé dans la fraction sénescente. Tout comme deux autres marqueurs de la sénescence : γH2AX, qui indique la présence d’ADN endommagé et active l’arrêt de la croissance, et p21, le principal médiateur de l’arrêt du cycle cellulaire. De plus, des SASP importants, IL-6, IL-8 et MMP-1, connus pour être plus élevés dans les cellules sénescentes, ont été fortement stimulés dans le modèle de fibroblastes sénescents, attestant de l’état sénescent des cellules.

Ce modèle de sénescence a été utilisé pour étudier le potentiel de Celyscence.

Effet sénolytique: élimination des cellules sénescentes

Ce modèle de sénescence réplicative a été utilisé pour évaluer la capacité de Celyscence à induire l’apoptose. L’ingrédient actif à 1 % et 2 % a été appliqué sur des cellules non sénescentes et sénescentes. Après trois jours de traitement, le nombre de cellules apoptotiques n’a été affecté que dans le modèle sénescent, sans toucher aux cellules saines. Cela démontre que Celyscence induit spécifiquement l’apoptose des cellules sénescentes, encourageant ces cellules à s’autodétruire, ce qui limite leurs effets négatifs sur leur environnement.

Effet sénomorphique: reprogrammation des cellules sénescentes

L’activité sénomorphique a été démontrée à travers l’inhibition des SASP. Deux cytokines pro-inflammatoires, IL-6 et IL-8, et la métalloprotéinase MMP-1, dont le substrat principal est le collagène I, ont été étudiées. Celyscence a considérablement réduit les sécrétions de toutes ces SASP, atténuant leurs effets secondaires. De plus, grâce à la diminution des deux marqueurs de sénescence p21 et γH2AX, les cellules sénescentes sont revenues vers un profil de jeune cellule. Finalement, les cellules sénescentes ont pu recommencer à synthétiser le collagène de type I lorsqu’elles ont été traitées avec Celyscence.

D’une part, les cellules sénescentes sont éliminées et d’autre part, les cellules sont rajeunies pour inverser leur phénotype néfaste, améliorant leur métabolisme et leur fonction.

Celyscence favorise un vieillissement sain en améliorant l’hydratation, la luminosité et la fermeté de la peau

Trente femmes âgées de 50 à 60 ans, présentant des rides visibles sur le cou et le décolleté, ont été enrôlées dans une étude clinique. Pendant 56 jours, la moitié du panel a appliqué un produit contenant 3 % de Celyscence sur le cou et la poitrine, et l’autre moitié un produit placebo. Les mesures cliniques ont été faites après 14, 28 et 56 jours. De plus, deux fois par jour pendant 14 jours, tous les participants ont également appliqué soit une crème contenant 3 % de Celyscence, soit une crème placebo sur la moitié du visage pour permettre une observation spécifique du visage.

La peau du décolleté est l’une des parties du corps les plus négligées, et est particulièrement sensible au manque d’hydratation et à la diminution de l’éclat de la peau causée par la sénescence cellulaire. Grâce à Celyscence, la luminosité du décolleté a été améliorée de 3,2 % après 56 jours, révélant un teint plus lumineux et éclatant. L’hydratation a augmenté de 8,6 % après 14 jours et de 14 % après 56 jours.

De plus, la teneur en mélanine du visage a diminué de plus de 5 % après deux semaines, contrecarrant les effets délétères des cellules sénescentes sur le teint terne et irrégulier.

D’un point de vue général, Celyscence restaure la capacité des fibroblastes à produire du collagène, assurant la réparation des tissus âgés, pour des résultats raffermissants visibles sur le cou et le décolleté.

En ciblant les cellules sénescentes, Celyscence aide naturellement les femmes à avoir plus confiance dans leur beauté, sans craindre les effets du temps qui passe !

Informations techniques

• Conservateurs : aucun
• Liste Chine : enregistré sur la liste IECIC
• Approuvé COSMOS
• Naturalité (ISO 16128) : 100 % d’origine naturelle
• Dosage recommandé : 1-5 %
• Apparence : liguide jaune à légèrement brun
• Solubilité: hydrosoluble
• INCI: Glycerin, Aqua (Water), Silybum marianum extract

© 2023 - 2024  CosmeticOBS
Préparez votre venue !

ActusAutres articles