HT :
TVA :
TTC :

Découvrez le programme !
mercredi 7 septembre 2011Conseiller les consommateurs

À quoi reconnaît-on une peau grasse ou mixte ?

©Ron Sumners-Thinkstock

Les peaux grasses et les peaux mixtes, jeunes ou matures, ont des caractéristiques bien spécifiques. Afin de bien évaluer ses besoins cosmétiques, il est essentiel de bien connaître son type de peau pour faire le choix des bons soins à lui apporter. Et ne pas se tromper de produits au risque de l'agresser et la dénaturer.

Temps de lecture
~ 3 minutes

Portrait d’une peau grasse

Elle paraît d’abord épaisse, parfois terne et même grisâtre. Et même après plusieurs nuits de bon sommeil.

Ses pores sont dilatés et accueillent généreusement boutons, comédons, points noirs, ou même acné…

Et surtout, la peau grasse semble luisante en permanence, comme enduite d’huile. Ses glandes sébacées produisent beaucoup de ce fameux sébum destiné à l’origine à protéger la peau des atteintes extérieures, mais qui dans ce cas, a plutôt tendance à l’étouffer et à la rendre réellement grasse, à l’œil comme au toucher, particulièrement sur la zone médiane du visage (la zone T) : front, nez, pourtours de la bouche et menton.

Ses caractéristiques concernent principalement le visage, mais peuvent s’étendre jusqu’au haut du dos et du torse, et assez fréquemment également au cuir chevelu. Ce qui donne des cheveux luisants, lourds, collés au crâne par le sébum, donnant toujours l’impression d’être sales, dès le lendemain voire dans les quelques heures suivant le dernier shampooing. Ce qui n’est pas vraiment le top du look sexy, on en convient.

Elle symbolise l’adolescence, mais elle n’est pas non plus réservée aux seuls ados et garde parfois son caractère toute une vie.

Son bon côté, c’est qu’elle se révèle …

Ce contenu n'est disponible que pour les abonnésPREMIUM, PRO, STARTUP et TPE

Vous êtes déjà abonné(e) ?Identifiez-vous

Découvrir nos abonnements

Les services PRO de CosmeticOBS

Conseiller les consommateursAutres articles

84résultats