lundi 13 novembre 2017Consommateurs

Comment les Millenials se (pré)occupent de leurs cheveux

undefined

Quelles sont les habitudes capillaires de la génération des Millenials ? C’est la question à laquelle a souhaité répondre la marque américaine de soins capillaires personnalisables Cloud 10. Pour ce faire, elle a interrogé, en août 2017, un panel de 1000 femmes âgées de 18 à 35 ans originaires des États-Unis et issues de classes sociales différentes.

Temps de lecture
~ 2 minutes

Entre les femmes et leurs cheveux, c’est souvent "je t’aime, moi non plus". L’enquête révèle que 59 % des Millenials souhaiteraient arborer la chevelure de quelqu’un d’autre contre 41 % qui déclarent aimer ce que la nature leur a donné.
Satisfaites ou non, les femmes interrogées ne veulent pas passer trop de temps le matin à se coiffer. 63 % d’entre elles consacrent moins de 15 minutes par jour à leurs cheveux, 25 % entre 15 et 30 minutes et seulement 12 % mettent plus d’une demi-heure. D’ailleurs, la majorité des Millenials ne lavent pas leurs cheveux tous les jours, 15 % s’astreignent à cette tâche de façon quotidienne mais 40 % préfèrent les shampouiner deux à trois fois par semaine.

Que font-elles en cas de bad hair day ? L’étude de Cloud 10 montre que les Millenials optent à 30 % pour le bun, 29 % pour la queue de cheval, 10  se font une tresse et 10 % camouflent leurs cheveux sous un chapeau. Néanmoins, 16 % des femmes déclarent n’en avoir rien à faire si leur coiffure n’est pas tirée à quatre épingles.

Nouvelles habitudes de consommation

Quels sont les facteurs déterminants dans l’achat d’un shampoing ou d’un soin capillaire ? Le parfum. 88 % des interrogées déclarent être sensibles à l’odeur du cosmétique. Elles sont également attentives à la composition des produits. 22 % d’entre elles affirment qu’elles n’utiliseraient jamais un shampoing qui contient des sulfates ou des parabènes.

Alors qu’on décrit souvent les Millenials comme des enfants du web ultra connectés, l’étude montre qu’en matière de shopping, ce n’est pas tout à fait exact. Certes, un quart des sondées expliquent acheter leurs soins capillaires en ligne, mais tout le reste du panel se rend en boutique pour faire ses achats (supermarchés, magasins spécialisés, salons de beauté…).

Elles sont majoritairement à la recherche de soins pouvant les aider à avoir des cheveux plus forts. Les deux promesses beauté les plus recherchées par les femmes du panel sont le traitement de la sécheresse capillaire et le contrôle des frisottis.

Les Millenials sont donc très attachées à l’aspect et au soin de leur chevelure. Pas si étonnant, finalement, quand on sait le socle identitaire et la confiance en soi sont étroitement liés aux cheveux.

JS

© CosmeticOBS-L'Observatoire des Cosmétiques
© 2017- 2021  CosmeticOBS

ConsommateursAutres articles

88résultats