mardi 18 décembre 2012CSSC

CSSC : 5 nouvelles Opinions en consultation

©L'Observatoire des Cosmétiques

Elles ont été adoptées lors de la 17e réunion plénière du 11 décembre 2012, et sont ouvertes aux commentaires jusqu’au 1er février 2013. Le CSSC vient de publier 5 nouvelles opinions concernant des colorants capillaires.

Temps de lecture
~ 5 minutes

 1,2,4-Trihydroxybenzene

Le 18 mars 2006, le CSSC avait déjà publié une Opinion sur le 1,2,4-Trihydroxybenzene, dont la conclusion était que les informations fournies par l'industrie n'étaient pas pertinentes pour évaluer la sécurité d'emploi de cette substance. Le CSSC avait demandé d'autres données pour reconsidérer sa position. La présente Opinion est basée sur de nouvelles données fournies par l'industrie.

Cette fois encore, le CSSC estime que " les informations soumises ne sont pas pertinentes pour évaluer la sécurité d'emploi de la substance ".
Avant toute autre évaluation, les experts demandent que soient fournies les informations suivantes :
• Une caractérisation et une quantification appropriées du 1,2,4-Trihydroxybenzene, et l'identification et la quantification des impuretés dans tous les lots testés.
• La caractérisation de(s) produit(s) de la réaction d'oxydation du 1,2,4-trihydroxybenzene auxquels les consommateurs sont exposés, du fait de l'instabilité du 1,2,4- trihydroxybenzene dans les systèmes aqueux. En cas d'exposition aux produits de réaction, d'autres données toxicologiques pourraient être nécessaires.
• Des tests i n vivo seraient nécessaires pour explorer le potentiel de mutagénotoxicité ; cependant, de tels tests ne sont plus autorisés.

Par ailleurs, le 1,2,4-Trihydroxybenzene a été identifié comme un très fort sensibilisant cutané.

Ce contenu n'est disponible que pour les abonnésPRO, PREMIUM, STARTUP et TPE

Vous êtes déjà abonné(e) ?Identifiez-vous

Découvrir nos abonnements

CSSCAutres articles

239résultats