mardi 22 décembre 2015CSSC

Enrobages TiO2 [nano], C183 : deux demandes d'Opinion au CSSC

© CosmeticOBS-L'Observatoire des Cosmétiques

Trois enrobages pour le dioxyde de titane sous sa forme nano et un nouveau colorant capillaire vont faire l’objet d’une évaluation de leur sécurité par le CSSC. La demande en a été faite par la Commission européenne et a été publiée le 17 décembre 2015.

Temps de lecture
~ 5 minutes

Enrobages TiO2 [nano]

Background

Le Titanium dioxide, TiO2, (n°CAS/CE 13463-67-7/236-675-5, 1317-70-0/205-280-2, 1317-80-2/215-282-2) est autorisé à la fois en tant que colorant par l’entrée 143 de l’Annexe IV et en tant que filtre UV par l’entrée 27 de l’Annexe VI du Règlement Cosmétiques 1223/2009.

En juillet 2013, le Comité Scientifique pour la Sécurité du Consommateur (CSSC) a rendu un avis sur le Titanium dioxide [nano] pour évaluer la sécurité de la forme nano du Titanium dioxide. Dans cette Opinion (SCCS/1516/131), le CSSC a conclu que l’utilisation du Titanium dioxide [nano] en tant que filtre anti-UV dans les produits de protection solaire, avec les caractéristiques indiquées dans l’Opinion, et à une concentration allant jusqu’à 25 %, pouvait être considérée comme ne posant pas de risque d’effets nocifs pour l’Homme après une application sur une peau saine, intacte ou hâlée.

Parmi les caractéristiques énoncées dans l’Opinion du CSSC (SCCS/1516/13), sont indiquées les substances considérées comme sûres d’utilisation pour l’enrobage du Ti02 [nano]. De ce fait, en ce qui concerne l’utilisation d’autres enrobages, non couverts par l’Opinion, le CSSC a conclu que : “D’autres ingrédients cosmétiques appliqués en tant qu’enrobages stables sur des nanomatériaux de ТЮ2 peuvent aussi être utilisés, pour autant qu’il ait …

Ce contenu n'est disponible que pour les abonnésPRO, PREMIUM, STARTUP et TPE

Vous êtes déjà abonné(e) ?Identifiez-vous

Découvrir nos abonnements


Eléments associés(2)

CSSCAutres articles

248résultats