mardi 1 juin 2021Écoresponsabilité

Clarins opte pour du frêt "écoresponsable"

Clarins opte pour du frêt "écoresponsable"

Le groupe cosmétique français vient d’annoncer confier le transport de ses marchandises à Neoline, un armateur reconnu pour ses engagements en faveur de l’environnement. Cette volonté d’améliorer le frêt de ses produits rentre dans la stratégie RSE de Clarins pour réduire son empreinte carbone.

Temps de lecture
~ 2 minutes

Le transport maritime, indispensable à l’acheminement des marchandises, a un fort impact écologique. À lui seul, il représente 7 % de la consommation mondiale de pétrole. En 2018, 139 millions de tonnes de CO2 ont été relâchées dans l’atmosphère en 2018 par les cargos qui entrent et sortent de l’UE, par exemple. L’utilisation des bateaux est une véritable problématique.

C’est donc dans une optique de responsabilité et de transition écologique que Clarins fait le pari d’un frêt plus “green”, en collaboration avec Neoline. Ce nouvel armateur français propose une génération de navires-pilotes propulsés majoritairement par la force vélique.
“Néoline apporte une solution unique, ouverte à tous les chargeurs, qui permet de réduire de 90 % les émissions de CO2 liées au transport maritime de marchandises sur ligne transatlantique par rapport à un navire conventionnel de même taille. Ce service s’appuie sur l’énergie propre et renouvelable du vent comme propulsion principale de ses voiliers cargos de 136 m équipés de 4200 m2 de voiles”, explique Clarins. “La ligne pilote, au départ de Saint Nazaire - Montoir de Bretagne, desservira les ports de Saint Pierre et Miquelon, Halifax et Baltimore avec un, puis deux navires en rotation pour répondre aux besoins des …

Ce contenu n'est disponible que pour les abonnésPREMIUM, PRO, STARTUP et TPE

Vous êtes déjà abonné(e) ?Identifiez-vous

Découvrir nos abonnements

ÉcoresponsabilitéAutres articles

96résultats