vendredi 24 janvier 2014Portraits

Stephane Pirnay : l'effervescence d'un expert toxicologue

© L'Observatoire des Cosmétiques

Parmi les compétences les plus recherchées aujourd'hui dans le secteur cosmétique (et plus encore depuis l'avènement du nouveau Règlement) : celles de l'expert toxicologue, qui signe l'évaluation de la sécurité du produit. Un métier aux nombreux débouchés, et qui offre de réelles opportunités de carrière… mais qui souffre aujourd'hui d'une pénurie de candidats. Comment devient-on expert toxicologue ? Exemple avec Stephane Pirnay, du cabinet et laboratoire EXPERTOX.

Temps de lecture
~ 11 minutes

Tout a commencé avec un comprimé effervescent. De ceux qu'on laisse se dissoudre dans un verre d'eau avant d'en boire le contenu quand on a mal à la tête. Âgé de quelques années, le petit Stephane observe le phénomène, et le trouve magique : " Une heure après, on n'avait plus mal ! Mais je ne savais pas comment ça marchait. Enfant, j'étais très curieux de l'efficacité des médicaments sur une migraine, un petit bobo ou une maladie ", dit-il aujourd'hui.

Papa est chef d'entreprise, ingénieur de la sidérurgie ; Maman est fonctionnaire à la Préfecture de Police. La famille vit dans un autre monde que celui de la pharmacie, mais quand, à l'école, on demande à Stephane ce qu'il veut faire plus tard, il répond : " Je voudrais bien vendre des médicaments ".
Devenu plus grand, il n'a pas changé d'avis, et commence donc des études pour devenir pharmacien.

La pharma ? Pas comme ça !

Tout va bien jusqu'en… deuxième année. Le premier stage en officine lui fait l'effet d'une douche froide. Stephane Pirnay découvre la réalité du comptoir.
" J'aime le conseil, mais quand je passais 10 minutes avec un client, le patron râlait parce que …

Ce contenu n'est disponible que pour les abonnésPREMIUM, PRO, STARTUP et TPE

Vous êtes déjà abonné(e) ?Identifiez-vous

Découvrir nos abonnements

PortraitsAutres articles

88résultats