HT :
TVA :
TTC :

Inscrivez-vous dès maintenant !
mercredi 13 juillet 2022Tendances

Protection solaire : la génération Z doit revoir sa copie

Protection solaire : La génération Z doit revoir sa copie

Tous les ans, les dermatologues alertent sur la dangerosité du soleil et sur la nécessité de s’en protéger. L’American Academy of Dermatology (AAD) vient de publier une étude sur le comportement des 18-25 ans face à l’exposition solaire. Bilan : les fondamentaux sont loin d’être acquis.

Temps de lecture
~ 1 minutes

Pour réaliser cette étude, l’AAD a sondé 1000 Américains âgés de 18 à 25 ans.
Selon l’enquête, une grande partie des personnes interrogées de la génération Z ne savent pas que le bronzage est nocif pour l’épiderme. 60 % des répondants ont indiqué s’être exposés l’an passé et 27 % pensent que le bronzage diminue les risques de cancers de la peau. “Par ailleurs, 38 % affirment que le bronzage est sans danger tant que l’on ne se brûle pas”, ajoute l’AAD.

Focus sur la protection solaire

Les répondants pensent qu’ :
• un FPS 30 offre une protection deux fois plus importante qu’un FPS 15 (54 %),
• il n’est pas possible d’attraper un coup de soleil par temps nuageux (49 %),
• un FPS élevé peut être appliqué moins souvent (39 %),
• il n’est pas utile de remettre de la crème au moins toutes les deux heures en cas d’exposition au soleil (23 %).

Mais la génération Z reconnaît bien volontiers ses lacunes. 53 % des personnes interrogées ont déclaré regretter leur comportement passé. En effet, 22 % des questionnés observent aujourd’hui des signes de dommages causés par le soleil.

“C’est frustrant de voir que les gens …

Ce contenu n'est disponible que pour les abonnésPREMIUM, PRO, STARTUP et TPE

Vous êtes déjà abonné(e) ?Identifiez-vous

Découvrir nos abonnements

Les services PRO de CosmeticOBS

TendancesAutres articles