jeudi 10 septembre 2020Zoom Nouveautés

Déluge d’AHA à la rentrée…

Déluge d’AHA à la rentrée…

Bienvenus à cette période de l’année (pour affiner la peau qui s’est épaissie au soleil, diminuer les imperfections et les taches pigmentaires), les acides de fruits envahissent les nettoyants, exfoliants ou sérums. Particulièrement tendance, les textures liquides s’imposent.

Temps de lecture
~ 3 minutes

Les nettoyants exfoliants quotidiens aux AHA ou BHA

Ils peuvent contenir des AHA (Alpha-Hydroxy-Acides comme l’acide glycolique ou l’acide lactique) ou des BHA (Beta-Hydroxy-Acide comme l’acide salicylique) et doivent être formulés avec un pH compris entre 3 et 4 pour garantir leur efficacité.
C’est le cas du Glycolic Renewal Cleanser de SkinCeuticals (150 ml, 37,80 €), un gel nettoyant moussant doux qui contient 8 % d’acide glycolique et 1 % d’acide phytique et convient à tous les types de peaux.
Idem pour Skin Perfecting 8% AHA Gel Exfoliant à l’acide glycolique de Paula’s Choice (100 ml, 34 €) ou pour le nouveau Nettoyant Visage Clearing Skin Wash de Dermalogica (250 ml, 43 €) qui associe acide salicylique, acide phytique et prébiotiques.
Parmi les plus doux, le Nettoyant Poudre au Prébiotique Vitamine C et acides de fleurs d’hibiscus de Yodi (30 g, 20 €) ou la Crème de mousse exfoliante sublimatrice de Linaé (50 ml, 30 €) à l’huile de lin bio et aux AHA qui améliorent l’uniformité du teint.

Soins : les textures liquides ont le vent en poupe

Lotions, eaux, ampoules, essences ou sérums se taillent la part du lion, comme l’Essence Active Romarin Officinal de Decléor destinée aux peaux à imperfections (200 ml, 30 €), à base d’acide salicylique d’origine naturelle (une chimie verte venant de l’huile essentielle de gaulthérie), l’Exfoliant Liquide Skin Perfecting 2% BHA Liquid Exfoliant de Paula’s Choice (118 ml, 34 €) ou l’Essence Micro-Peeling Éclat de Patyka (100 ml, 34,90 €), une essence antitaches certifiée bio aux acides de fruits naturels.

Avec parfois de belles innovations galéniques comme la texture gelée-en-eau My Payot Peeling Éclat, Essence Micro-Exfoliante Effet Peau Neuve de Payot (125 ml, 23,50 €), formulée avec 2 % d’acide glycolique et de la vitamine C, pour faire peau neuve au quotidien.
Ce duo qui a la cote se retrouve également dans le Sérum Restructurant Visage de Malin+Goetz (Resurfacing Face Serum, 30 ml, 69 €) ou dans les Ampoules Régénérantes Accélératrices d’éclat de Kiehl’s, pour lutter contre les taches pigmentaires (28 X 1 ml, 94 €).

Du côté des sérums, Bioderma lance Sébium Night Peel, Concentré Lissant pour les peaux mixtes, grasses, à imperfections (40 ml, 18 €) qui contient 15 % d’acide glycolique (adouci par du D-Panthénol apaisant) et La Roche-Posay crée Effaclar Sérum anti-imperfections, anti-marques, peeling quotidien (30 ml, 28 €) qui associe acide glycolique, acide salicylique, LHA et niacinamide (un actif anti-inflammatoire).

Derniers acides découverts, les PHA

Ces Poly-Hydroxy-Acides comme la gluconolactone ou l’acide lactobionique se révèlent bien plus doux et mieux tolérés du fait de leur haut poids moléculaire qui les empêche de pénétrer en profondeur.
On les retrouve dans Sebiaclear Micro Peel, Eau Rénovatrice Désincrustante, Lissante de SVR (150 ml, 14,90 €). Cette eau contient seulement huit ingrédients (0,5 % d’acide salicylique, 2 % d’acide lactobionique, 4 % de niacinamide…). Elle rééquilibre le microbiome et s’adresse aux peaux à imperfections (pores dilatés, boutons, points noirs) adultes, même sensibles.
Mais on peut aussi utiliser les PHA pour leurs qualités anti-âge, comme dans Night Switch PHA/AHA 10 % Sérum de Nuit Lissant Illuminateur de Lixirskin (15 ml, 24 €), un sérum sans parfum qui contient 5 % d’acide lactique, 3 % d’acide lactobionique et 2 % d’acide phytique. Vraiment doux, il peut même être appliqué autour des yeux ! On le mélange (une à deux pressions) à son soin habituel, pour retrouver une peau plus lisse et homogène. Absolument universel, il convient à tous les âges et tous les types de peaux, même sensibles.

Enfin, il faut rappeler que les AHA, BHA ou PHA s’utilisent le soir car ils rendent la peau plus sensible au soleil. En cas de peau sensible, habituez-la progressivement (sauf pour les PHA) d’abord une fois par semaine, jusqu’à une utilisation quotidienne si tout va bien. N’utilisez pas d’autre produit exfoliant et appliquez-les sur une peau propre et bien sèche (la peau humide favorise l’irritation des acides de fruits).

Ariane Le Febvre
© 2020  CosmeticOBS

Zoom NouveautésAutres articles

334résultats