jeudi 20 mai 2021Zoom Nouveautés

Innovations dans le maquillage des yeux

Innovations dans le maquillage des yeux

Des mascaras avec des aimants ou de plus en plus naturels, même s’ils sont waterproof, du bio enfin performant, des ombres à paupières bronzées et longue tenue, des eyeliners plantables (oui, vous avez bien lu)… Prouesses et naturalité caractérisent le néo maquillage des yeux de l’été !

Temps de lecture
~ 6 minutes

Enfin des mascaras waterproofs green !

De la tenue et de la naturalité, c’est la première fois que l’on parvient à ce combo tant recherché sans pétrochimie ! On doit cette innovation qui va tellement emballer toutes les adeptes du make up des yeux résistant à l’eau à Last.
Cette nouvelle marque Française, qui fera son apparition sur la toile en juin, réussit pour la première fois à formuler avec un minimum de 90 % d’ingrédients d’origine naturelle (entre 90 et 99,8 %), des mascaras waterproof et des ombres à paupières longue tenue et sans transfert (Mascara Volume Waterproof, 9 ml, 25 €, trois teintes ; Ombres à Paupières Liquides Longue Tenue, mates ou brillantes, 12 nuances, flaconnette en verre 8 ml, 24 €, à partir de juin).
Au départ un ingrédient, l’isododécane, dont ne saurait se passer le maquillage waterproof ou longue durée (il peut représenter jusqu’à 50 % en volume de la formule). L’isododécane permet de fixer la couleur durablement et ne se dilue pas dans l’eau.
Transparente et très liquide, elle solubilise les pigments pour mieux les faire glisser et adhérer sur la peau tel un véritable maillage, en s’évaporant quasi instantanément (donc elle sèche très vite).
Résultat : les couleurs s’appliquent facilement et on obtient un toucher sec sur la peau après quelques secondes. C’est la seule molécule qui offre ces deux atouts. Mais, jusqu’à présent, elle était issue de ressources non renouvelables.
Last est parvenu à obtenir de l’isododécane sans pétrochimie, grâce à la biotechnologie et à des ressources naturelles renouvelables, le tout avec un haut niveau de pureté. Une création que l’on doit à l’équipe de scientifiques Global Bioenergies (jusque-là spécialisée dans les biocarburants !) qui a mis au point un procédé innovant, permettant de convertir des ressources végétales (cellulose obtenue à partir de sucre de betterave, maïs, blé, déchets agricoles et forestiers) en isobutène puis, dans un second temps, en isododécane.
Ce procédé repose sur des bactéries sélectionnées et modifiées par Global Bioenergies de façon à leur apprendre à produire l’isobutène par fermentation. L’isobutène étant un gaz, il se volatilise rapidement.
Trois molécules d’isobutène combinées entre elles forment ensuite l’isododécane 100 % d’origine naturelle, absolument pure et stable, propre à l’utilisation en cosmétique. Les bactéries sont mises en culture dans un milieu qui leur convient le mieux et les paramètres de fermentation (pression, température, agitation) sont réglés de façon à ce que la production soit optimale.
Le sirop de sucre issu de la biomasse est apporté à la culture de façon continue. Placées dans cet environnement unique et idéal, les bactéries produisent ainsi des molécules d’isobutène, qui se volatilisent spontanément hors du milieu de culture.

Des mascaras inventifs qui font le cil léger

C’est toujours dans ce secteur qu’il y a le plus de créations, comme le dernier mascara de Benefit doté d’un aimant, pardon la marque parle d’une “brosse avec un cœur à force magnétique” !
La formule, elle, riche en minéraux (attirés par l’aimant), résiste à l’eau et ne s’effrite pas (Mascara Longueur Extrême They’re Real Magnet, 9 g, 29,50 €, ou format voyage 4,5 g, 16,50 €).
En tous cas, le résultat maquillage est vraiment allongeant et défini, tout à fait dans l’air du temps ! Car le cil lourd et chargé, pas très net, style “pattes de mouche” est définitivement démodé !

À l’inverse, les cils panoramiques (parfaitement déployés et allongés, sans être alourdis) font des grands yeux et c’est ce que l’on recherche avant tout ! C’est le cas de So Stretch Mascara Allongeant Fortifiant de Sisley (7,5 ml, 50,50 €, trois teintes), qui promet, grâce à sa formule enrichie en huile de ricin, extrait de rose de Damas, panthénol, poudre de bambou, peptide vitaminé, arginine, actif céramide like… des cils plus résistants, plus longs et denses, jour après jour.

Pour un résultat plus sophistiqué (mais toujours des cils légers et bien déployés), on peut encore citer le nouveau Mascara Hypnôse L’Absolu de Noir de Lancôme qui offre un effet crayon khôl ultra-noir (32 €).
La formule nourrissante et protectrice est, elle, infusée d’huile de jojoba, de provitamine B5 et d’extraits d’orchidée noire. La marque à la rose propose également des crayons eyeliner longue tenue à la texture crémeuse et aux teintes ultra pigmentées (Stylo Waterproof, 25 €, neuf teintes).

Deux autres mascaras retiennent l’attention, comme celui d’Innoxa qui favorise la croissance des cils (Mascara Stimul’cils Noir, 8 ml, 18,20 €) ou le mascara volumisant et longue tenue de Morphe habillé de rouge vif par Coca Cola qui nous rappelle que le conditionnement compte aussi (Make it Big Mascara Volume Morphe & Coca Cola, 14 €, édition limitée) !

Des formules bio ou de plus en plus naturelles vraiment performantes

Le dernier mascara de L’Oréal Paris (Volume Million de Cils Baume Noir, 9,4 ml, 13,90 €) est composé de 99 % d’ingrédients d’origine naturelle, avec une brosse éco-conçue en plastique recyclé et recyclable et un résultat maquillage tout ce qu’il y a de plus honorable.
Il concentre toutes les attentes en matière de nouveaux mascaras : une composition naturelle courte et clean avec des ingrédients essentiels (une base de soin crémeuse, 9 % de piments minéraux noir intense, de l’amidon naturel pour la longue tenue, de l’huile de colza pour le confort et de la glycérine végétale pour l’hydratation), un cil souple et renforcé, un démaquillage facile… Un exploit pour un des leaders du mascara en GMS !

Yves Rocher, lui, a formulé tous ses derniers mascaras avec 88 % d’ingrédients d’origine naturelle (huile de ricin, eau de bleuet, charbon végétal pour une couleur naturelle intensément noire…). Tous les emballages plastique ont été supprimés (Intense Métamorphose Mascara Volume, Longueur et Courbe, waterproof ou pas, 7,8 ml, 25 € ; Mascara Volume, 7,8 ml, 15,90 € ou Mascara Longueur, 7,8 ml, 21,50 €).

Enfin, les mascaras certifiés bio de So Bio’étic sont une vraie réussite (Mascara Courbe Audacieuse, 8 ml, 13,90 €, Mascara Volume Absolu ou Infinie Longueur, 8 ml, 12,20 €).
Tous enrichis en huile de ricin bio pour fortifier et protéger les cils, ils contiennent des actifs différents selon les formules (cire de carnauba pour son effet gainant participant à maintenir la courbe des cils, extrait de bourgeons de tilleul volumateur, extrait d’avoine bio associé à des fibres de cellulose pour booster l’effet allongeant…).
Du côté des packagings, tubes en plastique d’origine végétale issu de la canne à sucre, suppression de tout suremballage et solutions d’inviolabilité sans manchon, toujours pour limiter l’utilisation du plastique (ce qui est rare en GMS)…
La marque du groupe Léa Nature propose également des ombres à paupières certifiée bio, 100 % d’origine naturelle dans une dizaine de nuances (Pure Color Fard à Paupières, 10,90 €).

Des ombres à paupières lifeproof !

Des ombres à paupières longue tenue, à l’épreuve de la vie, comme celles d’Yves Rocher conditionnées sous forme de gros crayons (Ombre Lifeproof, 16,50 €) ou la nouvelle Palette Haute Couture de L’Oréal Paris élaborée avec le couturier Elie Saab qui contient neuf fards ultra-pigmentés aux différents finis mats ou scintillants, dans des tons nude et colorés, présentés dans un ravissant écrin en cuir beige rosé travaillé à la main avec miroir intégré (Collection exclusive L’Oréal Paris & Elie Saab, 24,90 €).
Un vent de luxe souffle sur la GMS et il fait du bien !

Enfin, au niveau des nuances, on peut évoquer les nouveaux tons bronzés de l’été si flatteurs (ils boostent la belle mine), chez Chanel (Bronze Universelle Palette Regard Belle Mine Naturelle, Collection Les Beiges Summer Light, 58 €) ou Lancôme (Hypnôse Palette nouvelle harmonie N°17 Bronze Absolu, 54 €).

Le premier eyeliner plantable !

Oui, vous avez bien lu ! Une fois terminé, on plante ce qu’il reste de ce crayon et on obtient des fleurs sauvages !
Le Sprout eyeliner évidemment breveté est proposé en noir à 12,95 € sur le site de Sprout World, une marque danoise, spécialiste des outils d’écriture durables, qui fait son entrée dans les cosmétiques.
Il aura fallu plusieurs années à cette société danoise, propriétaire du brevet mondial “outils d’écriture à planter” pour développer ce crayon de maquillage zéro déchet.
Dénué bien sûr de tout micro-plastique, son originalité, outre sa formule composée d’huiles naturelles et éthiques, réside dans la capsule nichée à l’extrémité qui contient… des graines non OGM ! Concrètement, une fois que l’eyeliner est devenu trop court pour être utilisé, il suffit de planter les graines dans un pot, de les recouvrir légèrement de terre, d’ajouter de l’eau, de placer le pot à la lumière du jour et d’attendre entre 7 et 12 jours pour qu’apparaissent les fleurs sauvages (choix de la firme danoise pour permettre aux abeilles de les butiner !).
Difficile de faire plus circulaire !

Ariane Le Febvre
© 2021  CosmeticOBS

Zoom NouveautésAutres articles

381résultats