jeudi 4 mars 2021Zoom Nouveautés

La fronde des blondes !

La fronde des blondes !

Si les brunes ne comptent pas pour des prunes, ce printemps ce sont les blondes qui abondent ! La demande pour cette couleur, synonyme d’éternel féminin, est en pleine expansion. Les gammes professionnelles (pour l’instant uniquement en salons) qui sont consacrées aux cheveux blonds décolorés ou méchés ont le vent en poupe. En toute logique car garder un blond éclatant est difficile. Les cheveux, profondément sensibilisés et poreux du fait de la décoloration, méritent plus d’attention que les autres.

Temps de lecture
~ 4 minutes

Les coiffeurs le savent bien, la couleur blonde est la plus exigeante en soin. Un des premiers à l’avoir compris est Kérastase qui imaginait la gamme Blond Absolu dès 2019. Ces soins réparateurs ultra-violets, formulés à base d’acide hyaluronique (pour réparer les lésions de la fibre et la renforcer durablement), de fleur d’edelweiss anti-oxydante et de pigments ultra-violets (pour neutraliser les reflets jaunes et orangés), étaient conçus pour conserver un blond lumineux (Bain Ultra-Violet, 250 ml, 23 € ; Cicaflash, 250 ml, 40 € ; Masque Ultra-Violet, 200 ml, 45 € ; Cicaplasme, 150 ml, 33 €).
En 2021, la marque va encore plus loin en proposant la ligne de soins réparateurs Blond Absolu CicaExtreme pour cheveux blonds extrêmement sensibilisés (comme les blonds polaires ou méchés). Elle répond, nous confie la marque “à une forte augmentation de la demande de soins post-décoloration dans les salons et en ligne. Les formules s’associent et se complètent pour délivrer le parfait niveau de neutralisation pour chaque blonde, tout en illuminant et en hydratant profondément. Les cheveux sont restaurés et préservés, quel que soit le type de blond”.
Ainsi, le nouveau Sérum Cicanuit (90 ml, 45 €) est un sérum de nuit conçu comme un soin du visage pour les cheveux décolorés ou méchés, qui profite du pouvoir réparateur du sommeil pour nourrir intensément une fibre affaiblie et réparer les dommages causés par la décoloration. La friction avec l’oreiller peut, en outre, fragiliser un peu plus les cheveux.
Il contient des ingrédients ultra-pénétrants qui seront absorbés pendant la nuit, les huit heures de sommeil permettant aux nutriments de pénétrer pleinement. On peut aussi citer le Bain CicaExtreme (250 ml, 23 €), un shampoing en crème présenté en pot, le Masque CicaExtreme (200 ml, 46,50 €), un masque reconstructeur, et l’Huile CicaExtreme (100 ml, 39,60 €), une huile concentrée réparatrice de blond. Tous offrent une réparation “post-procédure” aux cheveux blonds sensibilisés, décolorés ou méchés.

Bonnes ondes pour toutes les blondes !

La ligne Heart of Glass de Davines s’adresse, elle, à tous les cheveux blonds, qu’ils soient naturels ou non. La reine écologique des marques pro a ainsi élaboré quatre soins : Silkening Shampoo, Shampoing Sublimateur, 250 ml, 22 € ; Rich Conditioner, Baume Fortifiant Sublimateur, 250 ml, 27,80 € ; Intense Treatment, Soin Intense Sublimateur, 200 ml, 22,80 € ; Sheer Glaze, Fluide Illuminant et Thermo-protecteur, 150 ml, 27,40 €.
On modulera leur fréquence selon que l’on a des cheveux blonds naturels, légèrement éclaircis ou décolorés.
L’entreprise italienne innove avec une action chromatique naturelle qui maintient l’éclat de tous les blonds, grâce à l’extrait Bleu de Jagua à la teinte bleu indigo caractéristique (couleur que l’on retrouve sur les conditionnements en plastique recyclé et qui par ailleurs est plus facilement détectable lors du processus de recyclage).
Véritable alternative végétale aux colorants synthétiques, ce pigment issu du fruit de Jagua, cultivé en Colombie de façon durable, permet d’atténuer les reflets indésirables et d’illuminer tous les types de blonds, en sublimant la brillance. Les blonds froids sont déjaunis, les blonds chauds deviennent plus mordorés.
Autre défi : remplacer les silicones par un extrait de baobab de source durable, qui nourrit en profondeur, prévient la casse, discipline et restaure la souplesse tout en renforçant la fibre capillaire et en facilitant le coiffage.
Dernier détail : la ligne est entièrement écoresponsable (c’est rare en salon !), fabriquée avec de l’énergie provenant de sources renouvelables et 100 % carbone neutre (les émissions de CO2 générées durant l’ensemble du cycle de vie du produit sont compensées à 100 % à travers le projet de reforestation soutenu par Davines en Ethiopie).

Des gammes quasiment sur mesure

Dernière en date, BlondMe de Schwarzkopf Professional est sans doute la gamme la plus pointue et étendue que l’on puisse trouver en salon pour cette couleur si recherchée.
La texture des cheveux y est prise en compte, tout comme la nuance spécifique de blond (Cool Blondes pour le blond froid, All Blondes…) avec, à chaque fois, des actifs spécifiques.
Pour les cheveux fins à normaux, ce sera la soie de mûrier et des textures légères, pour les cheveux normaux à épais, le cachemire et des textures riches, pour les blonds froids, un système nuanceur aux fleurs de velours, etc. Les prix, eux, sont toujours les mêmes (Shampoing, 300 ml, 20,75 € ; Spray Baume, 200 ml, 32,55 € ; Masque, 200 ml, 31,10 €).
Quant à la campagne digitale de hashtags BlondMe, elle met actuellement en scène neuf histoires racontées par des blonds, chacun avec un héritage et un récit à partager sur leur parcours et leur rapport à la blondeur. De nouveaux looks y sont présentés, mettant en avant la diversité des blonds et les différentes possibilités de services.

De son côté, Maria Nila présente une nouvelle teinte de masque colorant non-permanent (il résiste à une petite dizaine de lavages) qui apporte aux cheveux clairs une nuance de blond froid, tout en les nourrissant et en les illuminant grâce à l’huile d’argan (Colour Refresh Cool Cream, 100 ml, 15 € ou 300 ml, 27€).
Mais les blondes n’ont pas fini de faire parler d’elles et cette fois en Sélectif. Bumble and bumble annonce, en effet, une nouvelle gamme qui leur est dédiée et qui sortira cet été.

Ariane Le Febvre
© 2021  CosmeticOBS

Zoom NouveautésAutres articles

362résultats