CosmeticOBS - L'Observatoire des Cosmétiques
8 avril 2019Comptes-rendus Congrès

ANSM : le bilan des inspections 2018 pro Ajouter à mon portfolio
fonctionnalité réservé aux abonnés pro
voir nos formules d'abonnement

Vanessa Picot

Lors des Rencontres Réglementaires organisées par Cosmed le 21 mars 2019, Vanessa Picot, Inspecteur des produits cosmétiques de l’ANSM, a présenté le bilan des inspections de l’Agence durant l’année 2018 et détaillé ses attentes face aux non-conformités constatées. Au programme : cosmétiques à personnaliser, produits utilisés par les professionnels de la beauté, non-conformités BPF… et en fin de présentation, quelques rappels et points d’information, notamment concernant le Décision de Police Sanitaire prise récemment sur le phénoxyéthanol.

Temps de lecture : ~ 22 minutes

Cet article n'est disponible que pour les abonnés PRO

L’ANSM compte 70 inspecteurs en charge des produits de santé. Ils effectuent des inspections au quotidien, et 10 % d’entre elles sont inopinées dès que l’ANSM suspecte qu’il peut y avoir un risque pour les consommateurs. En préambule de sa présentation, Vanessa Picot a fait un petit focus que quelques nouveaux outils de travail adoptés par l’Agence :
• les inspections documentaires : dans le cadre des suivis d’injonction, ce sont les opérateurs qui se rendent maintenant à l’Agence pour qu’elle vérifie que l’ensemble des corrections demandées ont été effectuées ;
• l’amélioration des signalements : une procédure de lanceurs d’alerte avec une boîte mail dédiée a été mise en place sur le site de l’ANSM ;
• un outil de gestion des inspections : il permet de mutualiser l’ensemble des données entre les différents pôles de l’Agence… En 2018, 1/3 des inspections ont concerné les suites administratives, 1/3 les BPF et 1/3 la campagne des produits utilisés par les professionnels. Au total, 16 injonctions ont été publiées pour les produits cosmétiques.

La campagne des produits cosmétiques à personnaliser

La campagne d’inspection sur les produits cosmétiques à personnaliser s’est étendue de 2016 à 2018, sur différents types d’établissements et de circuits de ...