mercredi 22 mai 2019Comptes-rendus Congrès

Baromètre 2019 de l’UEBT : la biodiversité vue d’Asie

UEBT

Pour la onzième année consécutive, l’UEBT a révélé les résultats de son baromètre de la biodiversité à l’occasion d’une conférence organisée à Paris les 20 et 21 mai 2019. Cette étude internationale a pour vocation de mesurer la sensibilité des consommateurs envers le respect de la biodiversité et comment cela influence leurs achats. Cette année, l’UEBT a souhaité faire un focus sur l’Asie.

Temps de lecture
~ 3 minutes

Comme à l’accoutumée, c’est l’institut de sondage Ipsos qui a réalisé l’étude, en ligne et dans la rue.
Cette année, le panel s’est enrichi de 4000 répondants, soit 68 000 personnes au total. Étant donné que L’Asie représente la première force économique mondiale et l’UEBT a souhaité s’intéresser de plus près à ses consommateurs.
L’organisation a particulièrement ciblé le Japon, la Corée du Sud, le Vietnam et la Chine.

Des connaissances fortes

Les consommateurs asiatiques se disent très sensibilisés à la biodiversité, plus que ceux du Royaume-Uni ou de l’Allemagne.
Près de 83 % des répondants asiatiques déclarent avoir déjà entendu parler de la biodiversité.
Dans le détail, tous ne connaissent pas la définition exacte, mais les résultats sont tout de même performants. Les Vietnamiens arrivent en tête avec 93 % de bonnes réponses, les Japonais arrivent derniers avec 66 %.

L’industrie mise sous pression

Les panélistes asiatiques estiment que les industries doivent avoir un impact positif sur la société, sur les consommateurs et également sur les ressources terrestres.
83 % d’entre eux pensent cela relève de l’obligation morale.
D’ailleurs, 74 % des répondants confient faire plus confiance à des sociétés dont les engagements en faveur d’un sourcing éthique sont …

Ce contenu n'est disponible que pour les abonnésPRO, PREMIUM, STARTUP et TPE

Vous êtes déjà abonné(e) ?Identifiez-vous

Découvrir nos abonnements

Comptes-rendus CongrèsAutres articles

492résultats