HT :
TVA :
TTC :

Le salon Pharmacosmetech 2022
jeudi 3 octobre 2013Focus

Étiquetage cosmétique : les mentions obligatoires spécifiques

© L'Observatoire des Cosmétiques

Produits de protection solaire, aérosols, ingrédients devant être accompagnés d’avertissements… : certaines mentions, prévues par la réglementation, doivent figurer obligatoirement sur l’étiquetage, et en souscrivant à certains critères. Quelques incontournables en la matière.

Temps de lecture
~ 7 minutes

Les produits de protection solaire

En Europe, le texte de référence pour l’élaboration et l’étiquetage des produits solaires reste la Recommandation de la Commission du 22 septembre 2006 relative aux produits de protection solaire et aux allégations des fabricants quant à leur efficacité, dont les dispositions sont devenues obligatoires depuis le 11 juillet 2011.

L’étiquetage doit d’abord indiquer la catégorie de protection, “au moins aussi visiblement que le facteur de protection solaire”, précise le texte.

Catégorie de protection et FPS

Quatre catégories de protection ont été définies :
• Faible : FPS 6 à 10
• Moyenne : FPS 15 à 25
• Haute : FPS 30 à 50
• Très haute : FPS 50+ Pour rappel, le facteur de protection UVA doit être équivalent à 1/3 du facteur de protection solaire. Un logo de conformité à cette spécification (les lettres UVA entourées d’un cercle) a été proposé par la profession et peut être apposé sur l’étiquette du produit dès qu’il y souscrit.

Conseils de prudence

L’étiquette doit aussi rappeler les règles de bon usage du soleil et les conseils d’utilisation adaptée du produit solaire, avec des mentions maintenant très codifiées :
• Les …

Ce contenu n'est disponible que pour les abonnésPRO, PREMIUM, STARTUP et TPE

Vous êtes déjà abonné(e) ?Identifiez-vous

Découvrir nos abonnements

Meilleure innovation ingrédient 2022

FocusAutres articles

60résultats