HT :
TVA :
TTC :

Spécial ÉTÉ 2022
mardi 13 mars 2018Focus

Le statut de la colle pour faux ongles… ou le canular de l’ornithorynque

undefined

Dans son 6e rapport de l’année publié le 9 février 2018, le RAPEX faisait mention de l’interdiction de commercialisation d’une colle pour faux ongles contenant de l’hydroquinone, classant le produit dans la catégorie des produits cosmétiques. Une colle, produit cosmétique ? Cette classification a interpellé CosméticOBS-L’Observatoire des Cosmétiques. Qui a demandé son avis à un spécialiste de la réglementation. Qui eût cru que la réponse du Dr. Frédéric Lebreux, Directeur Général de Biorius, s’appuierait sur une analogie avec l’ornithorynque ? Son explication ne manque pourtant ni de charme, ni de pertinence réglementaire !

Temps de lecture
~ 7 minutes

S’il est aujourd’hui certain que l’ornithorynque est un mammifère, son bec de canard, ses aiguillons venimeux et les œufs qu’il pond le rendent un peu louche et sa classification ne fut pas une sinécure. Au point que, lorsque le gouverneur de Nouvelle-Galles du Sud¹ fit envoyer en Grande-Bretagne un pelage et des dessins du premier ornithorynque découvert, les scientifiques furent d’abord persuadés qu’il s’agissait d’un canular.

Forme Application Fonction
• Substance(s)
• Mélange de substances
• Épiderme
• Système pileux ou capillaire
• Ongles
• Lèvres
• Organes génitaux externes
• Dents
• Muqueuses buccales …

Ce contenu n'est disponible que pour les abonnésPRO, PREMIUM, STARTUP et TPE

Vous êtes déjà abonné(e) ?Identifiez-vous

Découvrir nos abonnements

Les services PRO de CosmeticOBS

FocusAutres articles

60résultats