CosmeticOBS - L'Observatoire des Cosmétiques
25 juillet 2017Ils font les cosmétiques

Les algues en cosmétique (2/3) Ajouter à mon portfolio
fonctionnalité réservé aux abonnés pro
voir nos formules d'abonnement

Utilisées depuis bien longtemps dans l’industrie agro-alimentaire, les algues sont désormais plébiscitées par le secteur cosmétique. Peu attractives visuellement, elles n’en sont pas moins bénéfiques pour la peau. De ce fait, chaque fournisseur de matière première développe ses propres actifs à base d’algues. Biocosmethic, entreprise spécialisée dans la production d’ingrédients cosmétiques, nous livre les particularités des algues qu’elle commercialise.

Temps de lecture : ~ 4 minutes

Alexandra Fievez, responsable marketing, a répondu aux questions de l'Observatoire des Cosmétiques.

Fiche d’identité

Biocosmethic, entreprise française, est basée à Bonnelles, dans les Yvelines. Elle fournit des actifs cosmétiques d’origine naturelle ainsi que des huiles végétales, eaux florales ou extraits végétaux. Le respect de l'environnement et la valorisation du patrimoine végétal sont au cœur des préoccupations de la société. Biocosmethic est membre de l'association NRSC (Natural Resources Stewardship Circle) et s'est engagé dans un programme de responsabilisation environnementale respectueux du parc naturel Régional de la Haute-Vallée de Chevreuse où est situé son siège social.

Quelles sont les caractéristiques propres aux algues récoltées par Biocosmethic ?

Sargassum filipendula est une algue brune appartenant à l’espèce des fucales très abondante dans l’océan atlantique. Alexandra Fierez précise qu’elle "est caractérisée par des structures de type “baies” qui sont remplies d’air, appelées pneumatocystes, qui permettent à cette algue de flotter. Sargassum filipendula est une espèce benthique (c’est-à-dire qui vit fixée). Elle mesure plusieurs mètres de long et possède un très fort taux de croissance. Les Sargassum ont une réelle importance écologique puisqu’elles constituent une sorte d’habitat flottant qui apporte de la nourriture et un refuge pour une diversité d’animaux comme les poissons, les crabes ou encore les crevettes".

Lieu et méthode de récolte

Les algues sont récoltées au Brésil puis séchées dans un séchoir à air pulsé à basse température (inférieure à 40 °C).

Ont-elles des allégations cosmétiques objectivées ?

Contrairement à d’autres fournisseurs d’ingrédients, Biocosmethic ne distribue pas le produit à l’état brut, l’entreprise a développé un actif contour des yeux, LookEthic®, issu de l’algue brune Sargassum Filipendula. Alexandra Fievez spécifie qu’il a "été testé in-vitro et in-vivo, il agit sur les signes de fatigue du contour des yeux. Il diminue l’apparence des cernes en agissant sur l’angiogenèse. De plus, il estompe les ridules et lisse les rides de la patte d’oie grâce à la stimulation des gènes du collagène. Ainsi, le regard est frais, lumineux et parait plus jeune".

Quel est le cahier des charges lié aux méthodes de récoltes ?

Alexandra Fievez précise que "la récolte est manuelle et effectuée par des récoltants formés, ce qui permet une gestion responsable et durable des ressources naturelles. De plus, seulement une partie de l’algue est coupée pour permettre la repousse de celle-ci (elles ne sont pas arrachées) et ainsi préserver l’écosystème". Sensible aux questions environnementales, Bicosméthic veille à ce que "les différentes zones de récoltes alternent d’une année sur l’autre pour préserver cette biodiversité", indique la responsable marketing.

Quelles sont les conditions de stockage/fabrication ?

Les algues sèches sont stockées à température ambiante, à l’abri de la lumière.

Les algues sont-elles problématiques pour la formulation ?

Alexandra Fierez précise que le laboratoire n’a pas "noté de problématique pour formuler avec cet actif".

Souvent appréciées dans les cosmétiques pour leurs vertus amincissantes et redensifiantes, les algues ont également des pouvoirs décongestionnants. Une chose est sûre, elles n’ont pas fini d’occuper les listes d’ingrédients des produits de beauté.

JS

© CosmeticOBS-L'Observatoire des Cosmétiques

Tous les articles (67)