CosmeticOBS - L'Observatoire des Cosmétiques
2 avril 2014Cosmétothèque

La Maison Dorin Ajouter à mon portfolio
fonctionnalité réservé aux abonnés pro
voir nos formules d'abonnement

Quand j'ai commencé à travailler sur ce projet de la Cosmétothèque®, j'ai essayé de rencontrer certaines personnes qui m’apparaissaient comme étant utiles pour faire avancer le projet. Parmi celles-ci, il y a Jean-Marie Hattemberg, qui exerce son expertise dans le monde restreint des collectionneurs de flacons de parfums et des objets de beauté.

Temps de lecture : ~ 3 minutes

Pour compléter mon expérience, je me suis rendu sur son invitation à Lyon au début de l'année 2013 pour visiter l'exposition "Le teint entre en scène" qui était organisée au musée de la ville de Lyon . Précédemment présentée dans le cadre du French May Festival à Hong-Kong et organisé par le Consulat Général de France et les instances culturelles de la ville, l'Exposition "Éloge du Teint - Art du Soin et Objets de Beauté depuis le XVIIIe Siècle" s’est tenue du 21 mai au 03 juin 2012 avec le parrainage de la maison Guerlain. Cette exposition a ensuite été reconduite dans le cadre du musée Gadagne du 7 février au 10 mars 2013. Environ 200 boîtes de poudre et poudriers anciens y étaient exposés. Elle a fait l’objet d’une publication s’intitulant "L’Éloge du Teint" ( Éloge du Teint - Anne Camilli & Jean Marie Hattemberg - Gourcuff Gradinego - 2012).

C'est à cette occasion que j'ai entendu parler pour la première fois de la maison Dorin. J'avais bien croisé cette vénérable marque en rendant un jour visite à mon ami Jean-Louis Mathiez dans les locaux qui l’hébergent rue de Wattignies dans le 12e arrondissement de Paris, mais je n'avais pas fait le rapprochement.

J'ai été très intrigué, car les quelques produits qui étaient présentés suggéraient fortement que cette société, très ancienne, avait déjà fait beaucoup de choses bien avant les autres.
Lorsque nous avons commencé à publier des dossiers sur l'espace de la Cosmétothèque® hébergé par le site de L’Observatoire des Cométiques, le cas de la maison Dorin s’est immédiatement imposé comme une référence incontournable.

Michelle Vincent m'a aidé à constituer les premières parties de ce dossier au cours d'une visite du musée à Chatou et de la rencontre des propriétaires actuels de la marque.
Un vrai trésor pour tous ceux qui s'intéressent à la technologie et aux anciens produits.

Je vous laisse découvrir l'article d'introduction du dossier thématique que nous avons consacré à cette vénérable organisation. Devant la richesse de cette collection, nous avons décidé d'éditer cette saga en plusieurs fois.

Une affaire à suivre !

Jean Claude LE JOLIFF

Voir les articles de ce dossier
La maison Dorin, un patrimoine hors pair
Maison Dorin, ou l’art du maquillage

Tous les articles (12)