mercredi 27 janvier 2021L'actualité des cosmétiques

L’export cosmétique en République tchèque

L’export cosmétique en République tchèque

Dans le cadre de son Relance Export Tour, projet visant à aider les professionnels de la cosmétique à booster leur trésorerie en partant à la conquête de marchés étrangers, Business France a listé tous les pays les plus intéressants pour les industriels français. L’organisme les a tous présentés lors du salon E-Cosmetic 360. Un accent a été mis sur l’Europe de l’Est, plus précisément sur la République tchèque.

Temps de lecture
~ 3 minutes

En 2019, le secteur de la beauté tchèque pesait plusieurs centaines de millions d’euros, répartis dans différentes catégories :
• les soins de la peau et du visage (367 millions d’euros),
• les capillaires (221 millions d’euros),
• les parfums (143 millions d’euros).

La croissance de ce marché est assez importante (+ 4 % entre 2018 et 2019).
Les achats en ligne s’intensifient également (+ 23 % en l’espace de cinq ans) et il est fort à parier que ce canal prendra encore plus d’ampleur dans les années à venir.

75 % des ventes proviennent de la grande distribution et seulement 25 % du segment premium.
Mais le prestige connaît une croissance rapide, car le pouvoir d’achat des Tchèques augmente.

Caractéristiques du marché
“En 2019, la valeur des importations s’est élevée à 1,7 milliard d’euros, soit une croissance de 25 % par rapport à l’année 2018. Le maquillage, les soins de la peau ainsi que le parfum représentent 68 % des produits étrangers sur le sol tchèque”.

Les grands groupes internationaux sont bien présents (Procter&Gamble, Swan Cosmetics, Beiersdorf, etc.), mais les marques locales se développent petit à petit. Pour se différencier, elles exploitent la tendance du naturel et du biologique. …

Ce contenu n'est disponible que pour les abonnésPREMIUM, PRO, STARTUP et TPE

Vous êtes déjà abonné(e) ?Identifiez-vous

Découvrir nos abonnements

L'actualité des cosmétiquesAutres articles

929résultats