L'Oréal réaffirme ses engagements environnementaux

L'Oréal réaffirme ses engagements environnementaux

Le leader de la cosmétique a profité de la journée mondiale de la terre, le 22 avril 2021, pour communiquer à nouveau sur ses projets, à plus ou moins court terme, en faveur de la planète… parce qu’elle aussi le vaut bien.

Temps de lecture
~ 3 minutes

“Les scientifiques affirment que nous avons neuf ans et demi pour réduire de moitié les émissions de CO2 à l’origine du changement climatique”, introduit Delphine Viguier-Hovasse, Directrice Générale internationale de L’Oréal Paris. “Le moment est venu d’accélérer l’innovation durable, de passer à une économie circulaire et d’alléger l’impact environnemental de nos produits”.

Le groupe a détaillé une feuille de route très claire, avec différentes échéances en fonction des sujets.

L’écodesign des produits
93 % des gammes sont actuellement améliorées selon les principes de cycle de vie du produit.
En 2030, il s’agira de l’intégralité des soins.

Les packagings
D’ici 2025, L’Oréal déclare que 100 % du plastique utilisé dans ses emballages sera recyclable ou compostable.
D’ici 2030, tout le plastique sera d’origine biosourcée.

Les formules
Pour alléger son impact environnemental, la marque améliore la biodégradabilité de ses formules et réduit son empreinte eau. D’ici 2030, 100 % des ressources minérales proviendront de sources durables.

L’impact sur le climat
L’Oréal souhaite diviser par deux son impact carbone dans les 10 ans à venir.
Le groupe a également indiqué que 11 de ses usines ont un bilan carbone neutre. En 2025, ce sera le cas l’intégralité de ses sites.

L’eau
C’est une denrée rare et c’est la raison pour laquelle en 2030, tous les sites de production de L’Oréal seront capables de réutiliser les eaux usagées.

Le transport
L’intensité des émissions de carbone liées au transport des produits sera abaissée de 50 % en 2030. “Nous travaillons à alléger le poids de nos emballages. Cette économie de matériaux représente une optimisation significative de l’espace durant l’acheminement”, ajoute L’Oréal.

Lutter contre la déforestation
Le groupe L’Oréal s’est engagé à atteindre l’objectif de zéro déforestation. À l’horizon 2020, l’accent a été mis sur les dérivés de la palme et du soja pour les ingrédients, et le papier et le carton pour les emballages.
Depuis 2010, 100 % de l’huile de palme utilisée par le groupe est conforme aux normes de la Roundtable on Sustainable Palm Oil (RSPO).

Des engagements humains

Les ambitions du groupe ne concernent pas seulement les process de fabrication et de sourcing.
Dans un premier temps, L’Oréal souhaite éduquer les citoyens sur la thématique du tri et du recyclage. “Nous nous associons à Loop et nous participerons à un projet d’expérimentation de emballages durables. Les flacons de nos soins capillaires seront en aluminium et vendus avec une caution sur le site Internet des détaillants. Après utilisation des cosmétiques, les consommateurs pourront renvoyer les conditionnements au revendeur qui les récupérera et nous les retournera pour le nettoyage et le rechargement”, explique L’Oréal.

La marque s’est également engagée sur le terrain du harcèlement de rue. Elle a rejoint l’association Hollaback qui entraîne femmes et hommes à adopter la bonne attitude quand ils sont victimes ou témoins d’une situation de ce genre.

“En tant que première marque de produits de beauté au monde, nous avons l’occasion de jouer un rôle de premier plan dans notre secteur, en montrant l’exemple et en créant une demande pour une beauté durable et une société plus responsable”, conclut Delphine Viguier-Hovasse. “Il reste encore beaucoup à faire, mais nous sommes convaincus que nous pouvons faire la différence dans cette course contre le réchauffement climatique”.

JS
© 2021  CosmeticOBS

L'actualité des cosmétiquesAutres articles

937résultats