HT :
TVA :
TTC :

Spécial ÉTÉ 2022
mardi 17 mars 2009Portraits

Violette Watine, le coeur de Mademoiselle Bio

Violette Watine : Madame... Mademoiselle Bio !

Est-ce un nom ? Un surnom ou un pseudo ? Une marque ?… Au fil du temps, Mademoiselle Bio est devenu tout cela à la fois. Et bien plus encore (et depuis les tout débuts) : Mademoiselle Bio est une aventure. Imaginée, portée et vécue au quotidien par sa fondatrice, une vraie Madame et tout à fait Bio : Violette Watine.

Temps de lecture
~ 5 minutes



NB : depuis la rédaction de cet article, la situation et le positionnement de Violette Watine ont connu quelques évolutions.
En 2010, elle annonce son "mariage" avec Biu Beauté Bio, avec à la clé l’extension de l’enseigne du web à des boutiques parisiennes.
Fin  2011, la cession est consommée. Violette Watine laisse Mademoiselle Bio à ses repreneurs et se lance dans une activité de conseil en marketing et de communication digitale.

" Mademoiselle Bio est né d’un cheminement personnel. C’était une envie, une démarche intuitive, une façon de trouver ce dont j’avais besoin en cosmétique bio… mais au départ, je n’y connaissais rien du tout ! ".
Violette Watine a des excuses. Quand on sort de chez L’Oréal après être passée chez Procter & Gamble en provenance directe d’une école de commerce, on a toutes les raisons de voir le bio comme une autre planète un peu étrange…

Mademoiselle conventionnelle

Dans une autre vie, elle était en effet "Chef de groupe marketing international" pour Lancôme. Elle travaillait dans le secteur des nettoyants, démaquillants ou hydratants au développement des produits pour adapter formules, packagings, pubs et plans médias aux tendances et exigences des marchés étrangers.
À l’époque, elle croyait dur comme …

Ce contenu n'est disponible que pour les abonnésPREMIUM, PRO, STARTUP et TPE

Vous êtes déjà abonné(e) ?Identifiez-vous

Découvrir nos abonnements

Les services PRO de CosmeticOBS

PortraitsAutres articles

90résultats