CosmeticOBS - L'Observatoire des Cosmétiques
2 octobre 2018Comptes-rendus Congrès

Cosmétique : quand moins, c'est mieux… mais comment ? pro Ajouter à mon portfolio
fonctionnalité réservé aux abonnés pro
voir nos formules d'abonnement

JEST 2018 de Cosmed

Doutes récurrents sur la sécurité de certains ingrédients, dénonciations répétées des dangers que représenterait la cosmétique pour la santé et l’environnement par différentes ONG ou associations de consommateurs : l’heure est à la remise en question de la cosmétique traditionnelle et à la recherche de solutions pour rassurer et regagner la confiance tout en se montrant plus responsable. L’une d’entre elles est peut-être la cosmétique minimaliste, que Myriam Brager, responsable R&D de Pharma & Beauty Group, est venu expliciter lors de la 18e JEST (Journée d’Échanges Scientifiques et Techniques) organisée par Cosmed le 28 septembre 2018 sur le thème des “Solutions scientifiques en cosmétique innovante”.

Temps de lecture : ~ 14 minutes

Cet article n'est disponible que pour les abonnés PRO

En introduction de sa présentation, Myriam Brager a commencé par préciser le concept de minimalisme.
Selon le Larousse, il s’agit d’une “recherche de solutions requérant le minimum d’efforts et de bouleversements”.
Cela peut toucher tous les domaines, comme l’art, la restauration, le choix des tenues vestimentaires, et bien sûr aussi, de ses produits cosmétiques. En réalité, c’est plutôt, pour l’intervenante, un “mode de vie consistant à privilégier l’être à l’avoir et au paraître”, qui consiste essentiellement à réduire sa consommation de façon à consommer moins pour consommer mieux et des produits de meilleure qualité.

Le minimalisme en cosmétique

Concrètement, il s’agit de s’en tenir aux fondamentaux et d’en revenir aux traditions, d’éliminer le superflu et les artifices pour mettre en avant l’essentiel, d’adopter un style de vie qui repose sur le partage et les relations et contacts directs avec les autres, quitte à mettre au second plan les réseaux sociaux.
Cet art de la simplicité, résumé par le concept du “Less is more” (moins est plus), qui est d’abord un mode de consommation naturel et raisonnable, se traduit aussi par une diminution de l’empreinte ...