HT :
TVA :
TTC :

Le symposium sur les tests cliniques et précliniques
lundi 20 avril 2015Consommateurs

Cosmétique bio : comment le consommateur la comprend

© L'Observatoire des Cosmétiques

Que veut dire le mot bio pour le consommateur ? Quels qualificatifs sous-entend-il pour décrire un cosmétique bio ? Et quelles affirmations lui semblent justes pour le définir ? Troisème et dernier volet de l’enquête de CosmeticOBS-L’Observatoire des Cosmétiques sur les cosmétiques bio*.

Temps de lecture
~ 11 minutes

Le mot bio est, de nos jours, en matière de communication marketing mais aussi de langage courant, un terme plus qu’usité  jusqu’à être galvaudé. Si pour certains, il s’est en partie affranchi de sa signification première en perdant son suffixe, voire, est dénaturé et reflète un abus de langage (le préfixe bio, du grec “bios” : “vie”, sert à former des termes, comme la bio logie, la bio graphie, la bio éthique ou la bio diversité), il est maintenant admis en trois lettres comme le diminutif de “l’agriculture bio logique” et figure sous cette définition dans les dictionnaires. Soit, tout logiquement, comme un adjectif invariable, synonyme de naturel :
“Sans engrais, ni pesticides de synthèse ; naturel : Agriculture bio. Des produits bio.” (Larousse),
“Relatif à un produit (ou une culture) issu de l’agriculture biologique et qui, par conséquent, ne contient ni engrais ni pesticides de synthèse. Un produit ou une culture bio est dit naturel.” (L’Internaute)
Et même, comme un nom masculin :
“Terme désignant l’ensemble des productions et des produits qui ressortissent à la culture biologique” (Médiadico).
Mais pour les consommateurs de cosmétiques, qu’en est-il ?

Oui au …

Ce contenu n'est disponible que pour les abonnésPRO, PREMIUM, STARTUP et TPE

Vous êtes déjà abonné(e) ?Identifiez-vous

Découvrir nos abonnements


Eléments associés(3)

Meilleure innovation ingrédient 2022

ConsommateursAutres articles

93résultats