mardi 4 mai 2021Covid

Le e-commerce en temps de Covid-19

Le e-commerce en temps de Covid-19

À cause de la crise sanitaire, les professionnels de la cosmétique sont contraints de fermer ponctuellement leurs lieux de vente. Beaucoup de consommateurs se sont naturellement tournés vers Internet pour continuer d’acheter leurs produits de beauté. ESV Digital, agence de marketing digital, a réalisé une étude afin de mieux appréhender le paysage de la distribution en ligne.

Temps de lecture
~ 2 minutes

Cette enquête a été conduite en mars 2021. Pour ce faire, ESV Digital a croisé des données issues de TGI Kantar Média, de Kantar World Panel, de la FEBEA et de Similarweb.

Le premier enseignement de l’étude est que la part de e-commerce cosmétique a augmenté de 3 % en France par rapport à l’année précédente. 22,5 % de la population française a consommé en ligne. Deux tiers de ces achats ont été réalisés par des femmes.
Pour faire leurs courses, les internautes se servent principalement de leurs smartphones.
Les visites sur les sites de cosmétiques via mobiles ont quasiment doublé en mars 2021, passant de 19 millions à 35 millions en l’espace d’un an.
Tout ce trafic est majoritairement généré par des personnes qui ont entre 18 et 35 ans (54 %) . Il semble que les Millenials et la Génération X, habitués aux nouvelles technologies, ne rencontrent pas de freins à consommer de la beauté en ligne.

Les sites les plus consultés
Depuis le premier confinement, les plateformes e-commerce dédiées à la beauté qui ont eu le plus de visites sont :
• Sephora,
• Nocibé,
• Yves Rocher,
• Marionnaud,
• Onatera.

Sephora est également leader en …

Ce contenu n'est disponible que pour les abonnésPREMIUM, PRO, STARTUP et TPE

Vous êtes déjà abonné(e) ?Identifiez-vous

Découvrir nos abonnements

CovidAutres articles

78résultats