lundi 6 juillet 2020L'actualité des cosmétiques

Post-Covid : les défis de la filière cosmétique

Post-Covid : les défis de la filière cosmétique

Avec les prédictions d’un futur proche très incertain, du moins d’un point de vue économique, toutes les industries marchent sur des œufs en ce moment. Comment faire face à la période post-Covid avec tous les atouts en main. C’est la question à laquelle Mintel a essayé de répondre en se basant sur des données européennes.

Temps de lecture
~ 3 minutes

“En 2009, le PIB de la zone euro a reculé de 4 %, ce qui constituait la pire récession en Europe depuis les années 1930. Il a fallu attendre 2014 pour que la situation se rétablisse. Cela s’est traduit par cinq années de budgets serrés. En avril 2020, Christine Lagarde, Présidente de la Banque centrale européenne, a mis en garde contre une baisse de 15 % du PIB”, explique Mintel en introduction.

Pour faire son analyse, le cabinet de prospective s’est appuyé sur des chiffres de l’Italie et de l’Espagne, pays européens les plus touchés par le Covid-19.

Du côté des Italiens…

Selon Mintel, le coronavirus a placé les Italiens dans un état d’esprit de récession.
“De ce fait, l’achat de cosmétiques dépendra fortement des budgets des consommateurs et ils seront sans doute beaucoup plus attentifs aux rabais qui leur sont proposés”.
23 % des Italiens indiquent faire des stocks et 51 % expliquent réduire les courses non essentielles.
De plus, quand on leur demande ce qu’ils comptent faire une fois que les consignes de distanciations sociales seront totalement levées, ils répondent en majorité avoir envie de passer du temps en famille ou décompresser en partant en vacances.
Et 23 …

Ce contenu n'est disponible que pour les abonnésPRO, PREMIUM, STARTUP et TPE

Vous êtes déjà abonné(e) ?Identifiez-vous

Découvrir nos abonnements

L'actualité des cosmétiquesAutres articles

844résultats