CosmeticOBS - L'Observatoire des Cosmétiques
25 janvier 2017Lexique cosmétique

Non-touring Ajouter à mon portfolio
fonctionnalité réservé aux abonnés pro
voir nos formules d'abonnement

© CosmeticOBS-L'Observatoire des Cosmétiques

Le secteur de la beauté ne manque pas d’ingéniosité lorsqu’il s’agit de créer des nouveaux concepts. Le non-touring, néologisme venu tout droit de l’imagination des maquilleurs, est la nouvelle méthode à la mode pour travailler le teint.

Temps de lecture : ~ 3 minutes

Anti-contouring par excellence, le non-touring, comme son cousin le strobing, tend à illuminer le visage afin de donner bonne mine, en arborant un maquillage peu travaillé et léger.

Pour qui ?
Il s’adapte à toutes les carnations. Attention tout de même aux peaux qui ont tendance à avoir un excès de sébum, le non-touring n’est pas la technique la plus recommandée, à moins de bien matifier le visage au préalable. Pour celles qui ont besoin d’effectuer des retouches dans la journée, le papier matifiant est une bonne option.
C’est également un maquillage qui peut être exécuté pour la journée ou pour la soirée, il faut juste penser à adapter l’intensité d’application des produits en fonction du moment de la journée. Facile à réaliser, c’est un maquillage que l’on peut porter aussi bien en journée qu’en soirée.

Les bons gestes et les bons produits
Pour réaliser un non-touring, il faut d’abord travailler le teint. Après avoir effectué les soins préparateurs dont la peau a besoin avant d’être maquillée, il est primordial d’appliquer une base lissante sur l’ensemble du visage. Le but est de rendre les pores moins visibles, et d’avoir un épiderme plus net. Ensuite, pour avoir une mine éclatante, il suffit de poser une BB crème. Plus légère que le fond de teint, elle l’avantage de donner un aspect plus frais. L’application se fait avec un pinceau plat, du centre du visage vers l’extérieur.
En cas d’imperfections à camoufler, ne pas hésiter à appliquer un correcteur sur la zone concernée, toujours au pinceau pour plus de précision. Un spray fixateur est idéal, à la fin du travail du teint, pour éviter que la BB crème ne s’estompe au cours de la journée.
Pour la suite des opérations, la méthode est la même que pour le strobing. En effet, l’un comme l’autre tendent à éclairer certains points précis du visage (pommettes, menton, arête du nez et front) à l’aide d’un illuminateur de teint, à choisir en fonction de sa carnation.

Teint zéro défaut et illumination, tels sont les maitres mots du non-touring. Finalement, le teint parfait est la portée de toutes et facile à réaliser.

JS

© CosmeticOBS-L'Observatoire des Cosmétiques

Tous les articles (180)