HT :
TVA :
TTC :

Découvrez les fonctionnalités PRO
mardi 27 mars 2012Marché

Comment le consommateur booste le développement de nouveaux actifs

©Thinkstock/L'Observatoire des Cosmétiques

Un consommateur mieux informé, de plus en plus habitué à lire les étiquettes avant d’acheter, désireux d’éviter certains ingrédients mais soucieux de plus d’efficacité… tels sont les points clés que le cabinet d’études et de consulting Kline a identifiés comme moteur du développement de nouveaux actifs en cosmétique.

Temps de lecture
~ 6 minutes

Les actifs des produits cosmétiques activent aussi les ventes. Les consommateurs veulent des résultats visibles, et ont des exigences accrues quant à la réelle efficacité des produits de beauté et d’hygiène, faisant de l’aspect pratique un facteur de plus en plus important. C’est particulièrement vrai dans le secteur des soins anti-âge, en constante expansion. Les formulateurs malins l’ont bien compris, qui "markettent" leurs produits en mettant en avant leurs actifs, à l’intention des consommateurs.

S’adaptant aux actuelles conditions économiques, les consommateurs se font davantage confiance dans leur façon de dépenser et investissent pour eux-mêmes ; c’est ainsi que le marché des cosmétiques peut se targuer d’un accroissement de ses ventes. Selon les premières données réunies par Kline, les ventes cosmétiques ont augmenté de 3,5 % en 2011 aux États-Unis, ce qui représente une nette amélioration par rapport aux 2,4 % de l’année précédente, et permet de conforter le redressement du marché après le déclin aberrant de 2009. Les consommateurs en veulent toujours pour leur argent, mais ils sont prêts à payer davantage pour des produits qui offrent des avantages particuliers et des résultats visibles. Cela a amené les formulateurs à se diversifier …

Ce contenu n'est disponible que pour les abonnésPREMIUM, PRO, STARTUP et TPE

Vous êtes déjà abonné(e) ?Identifiez-vous

Découvrir nos abonnements

Les services PRO de CosmeticOBS

MarchéAutres articles

439résultats