HT :
TVA :
TTC :

Le salon Pharmacosmetech 2022
mercredi 5 janvier 2022Marché

Export cosmétique : le cas espagnol

Export cosmétique : le cas espagnol

L’Espagne fait partie des pays leaders du secteur de la cosmétique et de la parfumerie (5e place au rang européen, 13e place au rang mondial). Le marché de la beauté y est dynamique et offre des perspectives de développement. La team France Export de Business France a passé en revue toutes les données importantes pour réussir son implantation en Espagne.

Temps de lecture
~ 3 minutes

Les Espagnols aiment les soins. Leur consommation est supérieure à la moyenne européenne. À l’année, leur budget beauté s’élève à 154 €.

Tendances
Comme partout, la crise sanitaire a affecté le secteur de la beauté (-10 %). Les parfums et le maquillage ont chuté de de 21,6 et 35 % tandis que les produits d’hygiène ont vu leurs ventes augmenter de 11,1 %.
Et sans surprise, le e-commerce a progressé très rapidement durant cette période (+ 54 % en 2020), aidé par les fermetures des magasins. Parmi les ventes online de cosmétiques, les capillaires (+87 %), les produits d’hygiène (+80 %) et les soins de la peau (+62 %) sont les catégories les plus dynamiques.

Caractéristiques du marché
“L’Espagne est un pays fabricant, avec près de 500 entreprises évoluant dans le secteur de la parfumerie et cosmétique, dont 84 % de PME. Ce secteur génère 39 000 emplois directs et plus de 250 000 de façon indirecte, en englobant l’ensemble de la chaîne de valeur (logistique, matières premières, packaging, etc.). La région de Catalogne représente plus de 50 % de la production”, explique Business France. “Le marché est particulièrement concentré, avec 40 % de parts de marché, détenues par cinq …

Ce contenu n'est disponible que pour les abonnésPREMIUM, PRO, STARTUP, TPE et RÉSUMÉ

Vous êtes déjà abonné(e) ?Identifiez-vous

Découvrir nos abonnements

Meilleure innovation ingrédient 2022

MarchéAutres articles

416résultats