mercredi 4 novembre 2020Marché

Export : en route vers les États-Unis

Export : en route vers les États-Unis

L’Amérique, terre des possibles où tous les rêves peuvent se réaliser. Aujourd’hui encore, la perspective de partir à la conquête de cet El Dorado fait fantasmer beaucoup d’acteurs du secteur de la beauté. C’est la raison pour laquelle Business France a présenté toutes les spécificités du marché américain, lors du salon E-Cosmetic 360. Yeaha !

Temps de lecture
~ 3 minutes

La cosmétique se porte bien aux États-Unis. Elle a généré 92,8 milliards de dollars de chiffre d’affaires en 2019, soit 2 % de croissance comparé à l’année précédente.

Les produits premium se font la part belle. Parmi les catégories les plus achetées en 2019, on retrouve :
• les parfums, pour un total de quatre milliards de dollars (+2,4 % de croissance par rapport à 2018),
• les soins de la peau, pour un total de plus de deux milliards de dollars (+6 % de croissance par rapport à 2018),
• le maquillage, pour un total de 1,7 milliard de dollars (+3,2 % de croissance par rapport à 2018).

En termes de tendance, la Clean Beauty semble avoir convaincu les consommateurs toujours plus soucieux de leur santé et de l’environnement.

Caractéristiques du marché

Aux États-Unis, la concurrence fait rage. Beaucoup de filiales nationales et internationales se disputent les faveurs des 327,4 millions d’habitants. “Parmi les 10 premières sociétés cosmétiques aux États-Unis, 6 sont américaines : Procter & Gamble, Estée Lauder, Johnson & Johnson, Limited Brands, Colgate Palmolive, Mary Kay”, explique Business France. “Pour les groupes internationaux, on retrouve Unilever, Shiseido, Henkel, Kao Corp et Beiersdorf. À noter que depuis plusieurs …

Ce contenu n'est disponible que pour les abonnésPREMIUM, PRO, STARTUP et TPE

Vous êtes déjà abonné(e) ?Identifiez-vous

Découvrir nos abonnements

MarchéAutres articles

349résultats