HT :
TVA :
TTC :

Les inscriptions sont ouvertes !
mercredi 10 mai 2023Marché

L'e-commerce et ses multiples facettes

L'e-commerce et ses multiples facettes

La vente de cosmétiques sur Internet s’est largement démocratisée ces dernières années. Mais sur ce circuit de distribution, on retrouve différents acteurs qui se disputent les faveurs de l’e-consommateur. Dans un récent article, le cabinet Nielsen IQ a cherché à mieux comprendre les différentes composantes de l’e-commerce cosmétique.

Temps de lecture
~ 2 minutes

Selon Nielsen IQ, la vente de produits de beauté sur Internet est partagée entre quatre acteurs différents.

Les boutiques généralistes pure players
Il s’agit d’entreprises comme Amazon ou Veepee. “Amazon a enregistré la plus forte croissance parmi les détaillants français en ligne spécialisés dans les produits beauté, renforçant sa position de numéro 1 en gagnant quatre points de part de marché sur cette période. Veepee arrive à la seconde place avec 1,7 % des parts de l’ensemble du secteur, contre pas moins de 17,6  % pour Amazon”, explique Nielsen IQ. “Le panier moyen est nettement inférieur à celui des autres marchands (18,20 € contre une moyenne de 43,04 € chez les dix principaux distributeurs) , un chiffre peu surprenant sachant que 87 % des ventes proviennent des membres Prime”.

Les boutiques spécialisées
Sephora, Marionnaud ou encore Nocibé sont des détaillants dont l’activité est dédiée à la beauté. Ils absorbent 41 % des parts de marché en valeur sur la vente de cosmétiques sur Internet en France.
En général, les consommateurs ont un panier moyen s’élevant à près de 64 €.

Les marques “Direct To Consumer”
“Si le modèle DTC a fait ses preuves ces dernières années, il ne représente toujours …

Ce contenu n'est disponible que pour les abonnésPREMIUM, PRO, STARTUP et TPE

Vous êtes déjà abonné(e) ?Identifiez-vous

Découvrir nos abonnements

Votre programme de formations 2024

MarchéAutres articles

550résultats