HT :
TVA :
TTC :

Découvrez les fonctionnalités PRO
mercredi 27 avril 2022Marché

L'impact du Covid-19 sur le marché de la beauté

L'impact du Covid-19 sur le marché de la beauté

La crise sanitaire a démarré en 2020. Le secteur cosmétique, d’abord mis à l’arrêt, s’est adapté à la situation et a su être combatif. Le cabinet de prospectives Kantar vient de publier son dernier rapport dans lequel il montre comment la filière de la beauté a négocié la reprise et quelles tendances ont émergé.

Temps de lecture
~ 3 minutes

Pour réaliser cette étude, Kantar a analysé les évolutions de la consommation des produits de beauté et les habitudes d’achat de plus de 300 000 individus et ménages à travers 20 pays.

D’après Kantar, l’industrie cosmétique était le secteur des biens de consommation le plus prospère avant la crise sanitaire. “Mais le Covid a changé la donne. Et l’une des filières les plus performantes s’est soudainement retrouvée en difficulté face à des gens qui sortent moins souvent et utilisent moins de produits”, commente le cabinet. “Heureusement, la reprise est de retour. Malgré le déclin du marché mondial en 2020, 2021 a vu un rebond”.

Moins, mais mieux

Les ventes en valeur de cosmétiques ont chuté presque partout entre 2019 et 2021.
Cependant, Kantar indique que cette tendance au minimalisme était déjà identifiée depuis 2019. La crise sanitaire n’a fait qu’accélérer le phénomène.
De manière générale, les consommatrices cherchent à adopter un look plus naturel (66 % des Françaises, 71 % des Britanniques et 90 % des Chinoises).

Le fort recul de la consommation de maquillage peut être attribué au port du masque pendant la pandémie. La tendance est désormais à une utilisation plus modérée de produits de beauté.
“Puisque …

Ce contenu n'est disponible que pour les abonnésPREMIUM, PRO, STARTUP et TPE

Vous êtes déjà abonné(e) ?Identifiez-vous

Découvrir nos abonnements

Les services PRO de CosmeticOBS

MarchéAutres articles

439résultats