Hygiène et confinement, c'est du propre !

Hygiène et confinement, c'est du propre !

“Les Français sont sales”, voilà une idée reçue qui a la vie dure chez nos voisins Outre-Atlantique. Mais cette réputation est-elle vraiment méritée ? C’est ce qu’a l’air de sous-entendre la dernière étude réalisée par l’IFOP et commanditée par la marque de cosmétique solide Unbottled. Il semblerait que la situation sanitaire ait eu un impact négatif sur l’hygiène des citoyens tricolores.

Temps de lecture
~ 3 minutes

L’enquête a été menée auprès d’un échantillon de 2 027 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

Confinement rime avec relâchement

L’hygiène corporelle des Français s’est considérablement dégradée depuis plus d’un an.
Avant mars 2020, 81 % des femmes procédaient à une toilette complète par jour. En avril 2021, on passe à 67 %. Chez les hommes, les résultats sont encore moins glorieux (71 % versus 59 %).
D’après l’étude de l’IFOP, les célibataires ont tendance à moins se laver que les personnes en couple (55 % versus 66 % pour les hommes, 70 % versus 89 % pour les femmes).

Et les cheveux dans tout ça ?

Les Français sont-ils plus soigneux avec leur crinière ? La réponse est… non !
Seuls 35 % des sondés confient se nettoyer les cheveux au moins tous les deux jours.
Cette fois-ci, le bonnet d’âne (ou de cochon) est décerné aux femmes. Elles sont 32 % à s’astreindre à un lavage tous les deux jours contre 46 % des hommes.

Les panélistes déclarent :
• à 82 %, se laver les cheveux à une fréquence aussi importante qu’avant le confinement,
• à 12 %, se laver les …

Ce contenu n'est disponible que pour les abonnésPREMIUM, PRO, STARTUP et TPE

Vous êtes déjà abonné(e) ?Identifiez-vous

Découvrir nos abonnements

Les tendances cosmétiquesAutres articles

400résultats