CosmeticOBS - L'Observatoire des Cosmétiques
13 juin 2018Commission européenne

Des lignes directrices pour l’identification des perturbateurs endocriniens pro

???

L’EFSA (Autorité européenne de sécurité des aliments) et l’ECHA (Agence européenne des produits chimiques) ont publié leur document d’orientation relatif à l’identification des substances contenues dans les pesticides et les biocides présentant des propriétés susceptibles de perturber le système endocrinien. Un document qui pourrait ensuite être également applicable pour les produits cosmétiques.

Cet article n'est disponible que pour les abonnés PRO

La Commission européenne a chargé l’EFSA et l’ECHA de développer des lignes directrices harmonisées pour garantir une application normalisée des critères relatifs aux perturbateurs endocriniens adoptés en 2017 pour l’évaluation des biocides et des pesticides dans l’Union européenne. Ce document a été rédigé avec le soutien du Centre commun de recherche de la Commission européenne.

Dans le système de l’Union européenne, l’ECHA est responsable de l’évaluation des biocides tandis que l’EFSA évalue la sécurité des substances actives utilisées dans les pesticides.

Les deux agences ont commencé à travailler sur ce document d’orientation l’année dernière, en étroite consultation avec les parties prenantes des deux agences, ainsi qu’avec des experts spécialisés dans le domaine des perturbateurs endocriniens, y compris les experts des États membres de l’Union européenne.

Une consultation publique a été organisée en décembre 2017 et en janvier 2018. Tous les commentaires ont été pris en compte par le groupe de rédaction lors de la finalisation du document.

Le document d’orientation doit être utilisé pour l’évaluation des biocides depuis le 7 juin. En ce qui concerne les pesticides, il sera appliqué pour l’évaluation des substances pour lesquelles une décision est prévue à partir ...