mardi 11 mai 2021Marché

Chine : un marché cosmétique tiré par les cheveux

Chine : un marché cosmétique tiré par les cheveux

Qu’on ait trois poils sur le caillou ou une chevelure digne de la princesse Raiponce, les cheveux ont une importance capitale. Comme en témoigne un rapport de l’agence de tendances Mintel, qui établit que les consommateurs chinois apportent de plus en plus de soin à leurs cheveux. Ce regain d’intérêt a pour conséquence directe de transformer le marché des capillaires, plus novateur que jamais.

Temps de lecture
~ 2 minutes

Le segment des cosmétiques pour cheveux ne connaît pas la crise en Chine. Et pour cause :
• 94 % des Chinois estiment qu’il est aussi important de chouchouter sa peau que ses cheveux,
• 64 % des Chinois déclarent que la nutrition a la même importance que le lavage en lui-même.
“De ce fait, le marché des capillaires croît rapidement. Il devrait valoir près de 60,5 milliards de dollars d’ici 2025”, commente Mintel.

Des rituels “premium”

Le segment du capillaire a connu un tournant en 2020 en Chine. Les Chinois ont, de manière générale, beaucoup plus acheté de produits de cette branche.

Les femmes ont abandonné les après-shampoings au profit de soins plus experts, comme des huiles ou des sérums sans rinçage (42 % en 2020 contre 39 % en 2019). 34 % des Chinoises ont également jeté leur dévolu sur des masques contre 32 % l’année précédente.
Les hommes ne sont pas en reste. S’il est vrai que leur routine beauté est principalement guidée par un principe de simplicité, ils montrent un intérêt grandissant à l’égard de leurs cheveux. 16 % d’entre eux ont acheté un après-shampoing en 2020 contre 11 % en 2019.

Mais selon Mintel, ce …

Ce contenu n'est disponible que pour les abonnésPREMIUM, PRO, STARTUP et TPE

Vous êtes déjà abonné(e) ?Identifiez-vous

Découvrir nos abonnements

MarchéAutres articles

334résultats