HT :
TVA :
TTC :

mardi 27 septembre 2022Marché

État des lieux du marché du vrac en Europe

État des lieux du marché du vrac en Europe

La distribution en vrac se démocratise de plus en plus. L’institut de sondages YouGov a cherché à savoir dans quels pays d’Europe ce système est le plus développé et quelles sont les nouvelles habitudes de consommation du grand public. Pour cela, l’agence a questionné plus de 3000 personnes (en France, en Espagne et en Italie).

Temps de lecture
~ 2 minutes

Les interviews ont été effectuées entre le 23 et le 28 août 2022. Tous les répondants ont été interrogés en ligne.
De manière générale, la consommation en vrac (tous types de produits) est plus ancrée chez les Espagnols et les Italiens. Les achats de cosmétiques en vrac concernent 10 % des Italiens, 9 % des Espagnols et 7 % des Français.
Les chiffres révélés par YouGov montrent que la beauté est l’un des secteurs où le vrac balbutie encore un peu.

Motivation et freins

Renoncer à la distribution conventionnelle est un véritable choix. “La volonté de réduire les emballages est nettement en tête en France (57 %) et en Espagne (49 %), tandis que les Italiens mettent l’accent sur le gaspillage évité (47 %)”, commente Yougov. “En revanche, pour les Français qui n’ont jamais acheté de produits en vrac, le principal obstacle est d’ordre pratique (35 %) alors que les Espagnols (58 %) et les Italiens (48 %) font face à une offre limitée”.
À noter que la crainte du manque d’hygiène est évoquée par une partie des interrogés.

Fréquence d’achat

48 % des Italiens, 43 % des Espagnols et 41 % des Français sont des acheteurs réguliers de produits …

Ce contenu n'est disponible que pour les abonnésPREMIUM, PRO, STARTUP et TPE

Vous êtes déjà abonné(e) ?Identifiez-vous

Découvrir nos abonnements

Les services PRO de CosmeticOBS

MarchéAutres articles

472résultats