dimanche 25 janvier 2009Le langage des étiquettes

La contenance

© L'Observatoire des Cosmétiques

Selon les textes réglementaires régissant les cosmétiques, le contenu nominal au moment du conditionnement doit être indiqué sur l'emballage en poids ou en volume. La contenance indique donc combien on achète du produit, au gramme ou au millilitre près.

Temps de lecture
~ 2 minutes

Souvent en bas de l'emballage, parfois à l'arrière ou sur les côtés, voire en dessous… La contenance n'a pas de place précise, mais elle est toujours quelque part puisqu'elle est obligatoire.
Souvent doublée de la même mention exprimée en système pondéral anglo-saxon, et toujours suivie, pour l'indication française, d'un "â„®", qui ne veut pas dire "environ", mais signifie que l'emballage est soumis à des contrôles de la quantité qui répondent aux règles fixées par les textes européens.
Une seule exception à la règle : si le poids ou le volume sont inférieurs à 5 g ou 5 ml, le produit est dispensé d'affichage de sa contenance précise (cela peut être le cas pour du maquillage, ou des échantillons de crème par exemple).

À consulter pour évaluer et comparer

Cette indication est pourtant fort utile. En effet, mieux vaut ne pas toujours se fier à l'apparence d'un emballage pour juger de sa contenance. Vu de l'extérieur d'un étui cartonné, on évalue souvent assez mal la place occupée par un sous-étui, ou la taille réelle du tube ou du pot caché à l'intérieur.
Et même un pot vendu sans emballage peut s'avérer assez trompeur, selon que son verre est plus ou moins épais. …

Ce contenu n'est disponible que pour les abonnésPREMIUM, PRO, STARTUP et TPE

Vous êtes déjà abonné(e) ?Identifiez-vous

Découvrir nos abonnements

Le langage des étiquettesAutres articles

18résultats