HT :
TVA :
TTC :

ADF/PCD 2022
lundi 2 avril 2012Le langage des étiquettes

Made in

©L'Observatoire des Cosmétiques

On a souvent tendance à comprendre les mentions qui figurent sur les étiquettes des cosmétiques de façon globale, et à leur donner la signification que le bon sens commande. Cela peut conduire à quelques mauvaises interprétations, ou à négliger un rien des subtilités apportées par la réglementation. Et c’est bien le cas avec ce "Made in". Décodage.

Temps de lecture
~ 4 minutes

Comme toute personne normalement dotée d’un cerveau en état de fonctionnement, vous traduisez littéralement la mention "Made in France" par "Fait en France"… et vous comprenez que le produit qui la porte est fabriqué en France, voire fabriqué entièrement en France.
Pas si simple ! Usages et règlementation cosmétiques viennent quelque peu mettre à mal cette interprétation pourtant fort logique.

Made in… plusieurs pays

Il est en effet des plus courants qu’un produit comprenne des ingrédients en provenance de pays différents : huile d’argan du Maroc, karité du Burkina Faso, rose de Turquie, solvant de Russie, glycérine produite en Chine ou en Estonie…
Il n’est pas rare non plus que la formule soit élaborée dans un laboratoire de Recherche et Développement français, que le mélange des ingrédients soit effectué à Taïwan, que la mise en flacons ait lieu en Italie, en Belgique ou en banlieue parisienne, et que le carton d’emballage soit imprimé en Roumanie ou ailleurs…
Comment déterminer alors où le produit est "Made in" ???

C’est le Code des Douanes communautaire qui répond, avec la notion de "transformation substantielle", comprenez : l’opération significative de la fabrication du produit fini.
Un cosmétique est donc "Made in"… l’endroit où est …

Ce contenu n'est disponible que pour les abonnésPREMIUM, PRO, STARTUP et TPE

Vous êtes déjà abonné(e) ?Identifiez-vous

Découvrir nos abonnements

Les services PRO de CosmeticOBS

Le langage des étiquettesAutres articles

18résultats