mercredi 9 mars 2011Lexique cosmétique

Derme

©L'Observatoire des Cosmétiques

Le derme est la seconde couche de la peau et la plus épaisse. Véritable caverne d’Ali Baba, elle recèle une grande variété de cellules ayant toutes des rôles bien définis. Le derme est aussi le tissu nourricier de la peau, qui apporte à l’épiderme les nutriments dont il a besoin pour être en forme, notamment grâce à son contact avec le système sanguin et nerveux ! La découverte du derme : une véritable chasse au trésor !

Temps de lecture
~ 3 minutes

Les constituants du derme

Le derme renferme de nombreuses cellules très différentes les unes des autres.

On y trouve tout d’abord les cellules fixes, parmi lesquelles les fibroblastes. Ce sont des cellules de forme étoilée qui sont impliquées dans la synthèse des fibres de collagène et d’élastine.

On y trouve également les cellules mobiles, ce sont les cellules d’origine sanguine appartenant au système immunitaire et capables de passer dans la circulation. Elles ont pour rôle la protection de l’organisme et le maintien de son intégrité. Parmi celles-ci on retrouve : les macrophages, les mastocytes, les granulocytes, les lymphocytes et enfin les plasmocytes.

Enfin on y trouve les fameuses fibres de collagène et d’élastine : les fibres de collagène assurent la résistance mécanique de la peau, tandis que l’élastine donne à la peau son élasticité et sa souplesse: elle est ainsi capable de se tendre et de se détendre.

Toutes ces cellules baignent dans une sorte de gel constitué d’eau. Ce gel est composé de macromolécules (glycoprotéines et protéoglycanes) qui sont hygroscopiques (absorbent et retiennent l'eau); elles maintiennent donc l’ hydratation de la peau et participent à sa tonicité.

Le derme : terrain d’accueil

Le derme est le sol d’implantation de toutes les annexes cutanées : poils, cheveux , ongles .
On y trouve également les glandes sudoripares (responsables de la sécrétion de sueur) et les glandes sébacées (responsables de la sécrétion de sébum ).

Les rôles du derme

• Il assure la nutrition de la peau et en particulier de l’ épiderme grâce à la vascularisation et à la jonction dermo-épidermique.
• Il participe à la défense immunitaire grâce à toutes les cellules sanguines présentes.
• Il constitue le réservoir d’eau de la peau et permet ainsi de maintenir une certaine hydratation.
• Il participe au maintien, à la souplesse et à la tonicité de la peau grâce aux fibres.

La jonction dermo-épidermique

C’est "la barrière" qui sépare le derme de l’ épiderme . Il s’agit d’un lieu d’échange très important entre ces deux couches. Cette jonction n’est pas linéaire: en effet, pour augmenter les zones d’échanges, elle forme une vague sur l’ensemble de la peau.

C'est ainsi grâce au derme et à ses nombreuses cellules que la peau est nourrie de l'intérieur, pour que cela se voit à l'extérieur !

© 2011- 2020  CosmeticOBS

Lexique cosmétiqueAutres articles

182résultats