lundi 17 août 2020Dossiers

La nouvelle cosmétique naturelle : le dossier

La nouvelle cosmétique naturelle : le dossier

Cosmétique, tu seras naturelle ou tu ne seras pas…. Ce mantra, qui est passé du statut de tendance émergente il y a quelques années à une attente forte des consommateurs aujourd’hui, encore renforcée par la crise du Covid-19, est devenu un pre-requis obligé pour toutes les marques, fabricants de cosmétiques comme fournisseurs de matières premières ou de packagings. Longtemps (et peut-être toujours aujourd’hui) mal définie, se réclamant de références diverses et multiples, souvent mal comprise de consommateurs qui pourtant sont demandeurs de ses produits, objet d’une extrême attention médiatique, la cosmétique naturelle, tout comme une de ses déclinaisons, la cosmétique biologique, est de moins en moins un marché de niche, mais reste si disparate et peu lisible qu’elle est toujours difficile à appréhender et à mettre en œuvre concrètement. CosmeticOBS a réuni dans ce dossier tous ses articles pour clarifier une vision d’ensemble de ses problématiques et tracer les contours de ses nouvelles réalités, de façon à aider tous les acteurs du secteur à faire les bons choix pour s’inscrire dans la mouvance naturelle.

Temps de lecture
~ 4 minutes

Les nouveaux consommateurs du naturel

Depuis plusieurs années, le naturel est encensé par les médias, désiré par les consommateurs, en phase avec l’éveil des consciences aux enjeux environnementaux… La crise du Covid-19, les urgences sanitaires et climatiques qu’elle a propulsées au premier rang des préoccupations de tous, les besoins accrus de bien-être et de réassurance qu’elle a exacerbés n’ont fait que renforcer la tendance vers plus de naturel. La qualité biologique des produits, déjà en perte de vitesse dans les attentes des consommateurs, est passée encore plus au second plan, au profit d’un “green” moins précis, d’un “clean” général et maintenant du “safe” à tout prix. Ce sont ainsi de nouveaux contours de la cosmétique naturelle qui se dessinent, qui impactent tous les aspects de la filière, des produits aux ingrédients, en passant par les packagings et la distribution.

Le marché des cosmétiques naturels

Pour être, et depuis plusieurs années voire décennies, des plus attractives, la cosmétique naturelle est longtemps restée un marché de niche, atteignant au mieux 3 à 4 % du marché global des cosmétiques. Aujourd’hui, portée par le contexte sanitaire, elle tend à devenir “mainstream”, et les freins traditionnels à son développements (coûts, difficultés de formulation, efficacité …

Ce contenu n'est disponible que pour les abonnésPREMIUM, PRO et TPE

Vous êtes déjà abonné(e) ?Identifiez-vous

Découvrir nos abonnements

DossiersAutres articles

13résultats